Logo

Le CPNV à l’école des Mormons

21 mars 2019 | Edition N°2462

Nord Vaudois – Le Centre professionnel du Nord vaudois a eu recours à une méthode mormone pour former des enseignants. Malaise.

Le Centre professionnel du Nord vaudois (CPNV) est dans la tourmente. Dans un communiqué diffusé hier, le syndicat vaudois des maîtres de l’enseignement professionnel Sud-éducation dénonce le «silence religieux» du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC). Il fait référence à la méthode mormone à laquelle la direction du CPNV a eu recours pour former les enseignants-cadres à la gestion des relations et des conflits. Cette formation, compilée dans le livre Conversations cruciales, a été développée par quatre membres éminents de l’église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. Elle est dispensée par VitalSmarts, une entreprise fondée par les quatre auteurs de l’ouvrage.

Selon un témoin qui souhaite garder l’anonymat, cette méthode aurait été «imposée» par la direction, qui exerce un «management assez dur». Le syndicaliste de Sud-éducation, Aristides Pedraza, est remonté: «Cela n’a absolument rien à faire à l’école publique. Ce cours doit être retiré sur le champ!» Il assure avoir alerté le DFJC. Le 20 février dernier, le syndicat a en effet adressé un courrier au Canton pour exprimer son inquiétude sur cette situation.

Le Département ignorait tout

Contacté, le DFJC a répondu par écrit que cette formation de deux jours a été donnée à cinq reprises aux cadres, maîtres principaux et certains enseignants du CPNV, entre décembre 2017 et décembre 2018. Les cours ont été financés grâce au budget ordinaire des formations continues de l’établissement. «Au moment où la direction du CPNV a programmé cette formation, elle ignorait que la méthode Conversations cruciales avait pour auteurs des membres de l’église mormone», indique Julien Schekter, porte-parole du DFJC. Il ajoute que «même s’il n’y a pas de lien évident entre les formateurs qui se trouvent en Suisse et l’église mormone, et même si la méthode ne véhicule aucun précepte religieux, le CPNV ne programmera plus cette  formation.» Le DFJC recommande par ailleurs aux établissements de favoriser les offres de formation continue proposées par la Haute école pédagogique. Un courrier leur sera adressé à titre de rappel.

Valérie Beauverd