Logo

Un brin de douceur sur les macarons

3 juin 2019

Yverdon-les-Bains –  Suite à la consultation des acteurs économiques locaux, la Municipalité d’Yverdon-les-Bains a décidé de baisser le tarif des autorisations de stationnement initialement prévus pour les pendulaires à temps plein et à temps partiel.

Par ailleurs, le monitoring des zones de parcage ayant révélé des pratiques non appropriées dans plusieurs d’entre elles, elle a décidé de quelques ajustements afin d’y remédier. Sont concernés les secteurs des Rives du Lac, de la Plage, du centre sportif des Isles et du centre-ville.

La Municipalité a décidé de réduire le prix des autorisations pendulaires à 1080 francs par an (au lieu des 1200 francs annoncés l’automne dernier). De plus, une adaptation de l’autorisation « à temps partiel » permettra aux usagers travaillant à taux réduit de profiter d’une réduction sur leur autorisation annuelle de stationnement. Cette solution est unique en Suisse.

Pas de changements pour les Yverdonnois

Les critères d’octroi des autorisations restent en revanche inchangés. Ces derniers doivent encourager, à moyen terme, le report modal des usagers bénéficiant d’une bonne desserte en transports publics, et ceux domiciliés à faible distance de leur lieu de travail. Le prix des autorisations destinées aux Yverdonnoises et Yverdonnois ne disposant pas de places de parc privées, reste quant à lui inchangé à 270 francs par an.

Le bilan tiré suite à la mise en place des zones macarons dans les quartiers ces derniers mois est globalement positif. La pression exercée par les pendulaires sur le stationnement public a diminué, permettant d’augmenter la disponibilité des places pour les habitants et leurs visiteurs. Cependant, dans certains secteurs, notamment aux Rives du Lac, à la Plage, sur le parking du centre sportif des Isles et dans certaines rues du centre-ville, certains usagers contournent le système mis en place. La Municipalité constate que ces pratiques réduisent de manière significative l’offre de stationnement destinée aux riverains et/ou aux visiteurs.

Fin des zones à disque au centre-ville dès 2020

En outre, la Municipalité a décidé de mettre en place un nouveau régime de stationnement sur toutes les rues du centre-ville encore en zone à disque. Celles-ci deviendront payantes en 2020. Dans l’intervalle, une réduction de la durée maximale de stationnement autorisée sera mise en place. Ces changements n’impacteront pas les riverains puisque le système macaron reste inchangé.

Les parkings des Rives du Lac, de la Plage et des Isles deviendront payants dès cet été

Aux Rives du Lac, à la Plage et sur le parking du centre sportif des Isles, le régime de stationnement deviendra également payant dès l’été 2019. Les tarifs décidés par la Municipalité resteront abordables afin de ne pas prétériter l’attractivité de la zone sportive et de loisirs. Un tarif à l’heure (un franc par heure), à la journée (six francs par jour) et à la semaine (25 francs par semaine pour les professionnels du port et les propriétaires de cabanons) sera proposé.

L’ensemble de ces mesures s’inscrit dans une politique globale, visant l’amélioration du cadre de vie des habitants. Par une politique de stationnement équitable à l’échelle de la ville, mise en place en plusieurs étapes, la Municipalité entend réduire les nuisances générées par le stationnement public. Dans un contexte de crise climatique, qui interpelle tous les décideurs politiques, les ajustements proposés par la Municipalité s’inscrivent dans les objectifs du développement durable.

 

Plus d’informations dans notre édition de mardi.

Com.