Logo

YS coupe les têtes les unes après les autres

23 septembre 2019 | Edition N°2586

Promotion League – Les Yverdonnois se sont imposés 0-4 sur le terrain de Rapperswil.

Avec trois victoires consécutives (deux en championnat, dont une probante contre Bellinzone, et une en Coupe de Suisse), Rapperswil avait fait le plein de confiance avant de recevoir Yverdon Sport, samedi, au Grünfeld. Un match que les Saint-Gallois, désireux de retrouver la Challenge League abandonnée le printemps dernier, annonçaient comme étant capital dans la course à la 1re place. Ils pensaient même que l’affiche tombait au bon moment pour eux, alors que l’équipe était dans un trend positif. Toutes ces certitudes ont rapidement volé en éclats. YS a dominé son adversaire et s’est imposé 0-4, sans qu’il n’y ait rien à redire. Il ne fait pas bon être sur la route du leader.

Dans les faits, les hommes d’Anthony Braizat ont contrôlé le ballon durant la majeure partie de la première mi-temps. Une petite supériorité concrétisée par un coup de tête de De Pierro (25e). «Marquer tôt a fait du bien, relevait Ridge Mobulu, qui a prolongé le ballon sur le corner du 0-1. Rapperswil a finalement été peu dangereux, même si je trouve que, pour notre part, on n’a pas été terribles dans le jeu.»

Les fusées du stade municipal

La victoire a été définitivement entérinée après la pause, cette fois dans des situations bien plus verticales. C’est notamment le cas du 2-0: le pressing exercé par tout le bloc yverdonnois à mi-terrain a permis à Peyretti d’intercepter une passe hasardeuse et de servir Mobulu dans la course pour le 0-2. La vitesse des Yverdonnois a encore fait des ravages sur le but suivant, inscrit par Fargues, lancé par Ninte. Enfin, Lusuena a marqué dans les arrêts de jeu, profitant d’une mauvaise relance provoquée par l’activité d’Aravidis.

La machine yverdonnoise

Après quasi un tiers du championnat, Yverdon Sport se retrouve encore plus solidement ancré en tête du classement. L’équipe a écrasé tous ses adversaires directs sur son chemin (six de ses huit plus proches poursuivants; il reste Brühl et Bâle II). À ce rythme, seul un immense excès de confiance semble pouvoir arrêter la machine yverdonnoise.

 

 

Rapperswil-Jona – Yverdon Sport 0-4 (0-1)

Buts: 25e De Pierro 0-1; 58e Mobulu 0-2; 82e Fargues 0-3; 93e Lusuena 0-4.

Rapperswil: Leite; Stettler (91e Pousa), Kllokoqi, Markaj, Güntensperger; Nater; Ciftci, Seferi (46e Gele), Rohrbach (66e Kubli), Brunner; Bancessi (59e Hamidi). Entraîneur: Pedro Da Silva.

Yverdon: Martin; Maroufi, Sejmenovic, De Pierro, Djacko; Lusuena, Kabacalman, Peyretti (69e Fargues, 82e Aravidis); Mobulu (78e Zeneli), Ciarrocchi (73e Morelli), Ninte. Entraîneur: Anthony Braizat.

Notes: Grünfeld. Arbitrage de Anojen Kanagasingam, qui avertit Ninte (32e), Güntensperger (51e), Maroufi (63e), Markaj (75e) et Mobulu (78e).

Manuel Gremion