Logo
La bonne intuition de Mario Di Pietrantonio
Mario Di Pietrantonio a été porté en triomphe par les joueurs d'Yverdon Sport, samedi. © La Région

La bonne intuition de Mario Di Pietrantonio

16 mai 2021

“Cette promotion, c’est l’aboutissement de huit ans de travail, lâchait Mario Di Pietrantonio, samedi après la victoire d’Yverdon Sport contre Cham (3-2). Ça devait arriver un jour, même si cela s’est concrétisé un ou deux ans plus tard qu’espéré.” L’officialisation de la promotion des Verts est d’autant plus savoureuse qu’elle s’est longuement fait attendre, pour finalement devenir réalité au terme d’un match fou.

“J’aurais tendance à dire que c’est comme un bébé: quand il met dix heures à sortir, c’est encore plus magnifique, imageait le président d’YS. Cette solidarité, cette philosophie qu’on a réussi à inculquer à Yverdon Sport pour en faire une grande famille, cela s’est vu aujourd’hui sur le terrain. C’est ce qui permet de revenir comme ça (ndlr: YS était encore mené 1-2 à vingt minutes de la fin du match). Et c’est aussi grâce au coach, qui a fait un travail incroyable. Il y a eu beaucoup de pression, ça n’a pas été facile.”

Alors que certains voyaient YS être promu le week-end prochain à l’issue du derby nord-vaudois contre Bavois, Mario Di Pietrantonio avait, lui, pressenti qu’il n’y aurait pas besoin d’attendre jusque-là. “Cela fait déjà quatre-cinq mois que Jean-Michel Viquerat (ndlr: le président du FC Bavois) me taquine en disant qu’on irait fêter la promotion aux Peupliers. Mais j’étais sûr que cela se ferait avant.”

Et l’entraîneur d’YS Jean-Michel Aeby de confirmer: “Mario m’a dit, il y a trois semaines en arrière, on sera promus avant le déplacement à Bavois. Je suis rentré et je me suis dit qu’il était sacrément ambitieux. Mais au final, il avait raison!” C’est donc devant leur public et sous les chants et les acclamations de leurs supporters que les Yverdonnois ont pu célébrer leur retour en Challenge League, dix ans après avoir quitté le deuxième échelon national.

Muriel Ambühl