Logo

Au cœur du Roc d’Azur

23 octobre 2013

VTT – Notre correspondant Lionel Favre a pris part à l’épreuve mythique. Son récit, de l’intérieur.

De g. À dr.: le papa Michel et ses trois fils Lionel, Julien et Thierry. La famille Favre a terminé sa saison en beauté au Roc d’Azur.

Une poignée de régionaux qui désiraient finir leur saison de VTT en beauté, et surtout sous le soleil et les températures agréables du sud de la France, s’étaient donné rendez-vous à Fréjus pour participer à la 30e édition du Roc d’Azur.

Cette manifestation VTT, créée en 1984 par quelques amoureux du vélo et de la nature, est devenue aujourd’hui un rendez-vous incontournable dans le milieu. Si la première édition ne comptait que sept participants, cette année, il étaient environ 20 000 concurrents. Du 9 au 13 octobre dernier, les vététistes avaient 23 épreuves à choix et la chance de parcourir des sentiers magnifiques dans la pinède du Sud, avec des panoramas grandioses sur la baie de Fréjus.

Sur ces parcours, les 750 bénévoles accomplissent leur mission avec bonne humeur et surtout avec l’accent du Sud, ce qui donne vraiment l’impression d’être en vacances. Ces sentiers escarpés et moyennement techniques sont très bien préparés et il n’y a aucune possibilité de vous perdre, car vous n’êtes pratiquement jamais seul sur votre vélo. Pour la course du dimanche (56 km), c’est par vagues de 800 participants que vous prenez le départ. Le dernier étant donné à 11h30, ce ne sont pas moins de 5200 cyclistes qui se retrouvent dans la pampa du sud, à affronter la chaleur et les nombreux pièges (crevaisons, chutes, etc.) qui feraient perdre du temps. Mais qu’importe, le plaisir de rouler par cette chaleur et dans un tel paysage prend le dessus sur la compétition. C’est aussi ça l’esprit du VTT. Sur la fin de parcours, les organisateurs réservent une recette spéciale Roc d’Azur avec deux passages sur la plage ensablée de Roquebrune, entourée de terrasses surpeuplées, ce qui vous donne le droit à des commentaires inoubliables en cas de chute ! Puis retour sur Fréjus pour boucler cette magnifique aventure.

Le Roc d’Azur c’est aussi le plus grand salon du VTT à ciel ouvert. Sur plus de 25 000 m2, se retrouvent des exposants venus du monde entier pour vous faire envie avec les dernières nouveautés, mais également pour proposer toute une série de tests sur une piste préparée spécialement à cet effet. Pour les amateurs de freestyle, une rampe, un big air et d’autres engins pouvant permettre de faire toutes les figures possibles et imaginables, sont également mises à disposition sur le site.

Le Roc d’Azur rime définitivement avec fête du VTT. Vivement l’année prochaine !

 

Miguel Martinez et les régionaux

Parmi les vététistes de la région qui ont pris part à la course du dimanche, sur le parcours de 56 km, on retrouve Lars Schnyder (VC Orbe), qui a terminé son périple en 2h51, puis Jean-Luc Noël (VC Echallens) en 3h23 et Vincent Mettraux (VC Echallens) en 3h29. Puis la famille Favre (tous du VC Orbe): Thierry en 3h37, Lionel en 3h51, Julien en 4h25 et Michel, le papa, en 5h10.

Le vainqueur de cette épreuve n’est autre que Miguel Martinez, le champion du monde et olympique de cross-country de l’an 2000, qui a franchi la ligne en 2h14.

Top-50

Sylvie Schnyder (VC Orbe) a, elle, parcouru les 44 km de la catégorie féminine en 2h58, ce qui lui a permis de prendre une belle 49e place !

Lionel Favre