Logo

Aventure musicale pour les Allisson

2 février 2015

La famille de Provence participera à la troisième saison de l’émission «Un air de famille», sur la RTS.

Noah, Khéira, Amélie, Aidan, Martin et Sohane Allisson lors du tournage de leur portrait à Provence. © Michel Duperrex

Noah, Khéira, Amélie, Aidan, Martin et Sohane Allisson lors du tournage de leur portrait à Provence.

Un air de piano se fait entendre depuis le chemin qui mène à la maison de la famille Allisson, à Provence. C’est Amélie, mère de deux filles et de deux garçons, qui joue pour essayer de se décontracter. D’ici quelques minutes, une équipe de tournage de la Radio Télévision Suisse (RTS) débarquera dans son salon. Une pointe de stresse s’est fait sentir, hier, en début d’après-midi. Les Allisson ont passé la première sélection pour participer à l’émission «Un air de famille» et il faut dorénavant enregistrer la vidéo présentant ces amoureux de la musique avant leur passage sur scène, qui sera diffusée sur RTS Un le 25 avril prochain.

C’est en regardant les familles romandes chanter sur la scène de la RTS qu’Amélie Allisson a eu envie de participer à l’émission. Après avoir proposé de s’y inscrire à plusieurs reprises, ses enfants et son mari acceptent de participer à l’aventure. «J’ai été motivé par le fait de faire quelque chose tous ensemble, et par l’insistance de ma femme», plaisante Martin Allisson, qui apprécie de chanter dans des choeurs.

L’équipe de tournage de la RTS dans le salon de la famille Allisson. © Michel Duperrex

L’équipe de tournage de la RTS dans le salon de la famille Allisson.

Sa femme chante également dans des chorales et joue du piano, alors que leurs enfants sont tous musiciens. Sohanne, 10 ans, fait du violon, Noah, 9 ans, a commencé la guitare après avoir fait du cornet et de la batterie, Khéira, 8 ans, joue du piano et Aidan, 6 ans, suit le cours d’initiation musicale. «Je voudrais commencer la flûte traversière l’année prochaine», indique le cadet.

Sélectionnés avec Zaz

Mais dans l’émission «Un air de famille», c’est la voix qui compte. Douze familles tenteront de conquérir le coeur des téléspectateurs, dès le 28 avril, en chantant. «Nous gazouillons tous, mais chacun de notre côté», explique la maman. C’est depuis les vacances d’été, passées en France, que les six membres de la famille Allisson s’entraînent à chanter ensemble, dans le but de s’inscrire à ce concours. «Nous avions préparé la chanson Je Veux, de Zaz. Nous l’avons choisie lorsque nous étions au camping, c’est une chanson qui n’est pas trop compliquée ni ennuyeuse», indique Martin Allisson.

Des vidéos souvenirs permettront de présenter les chanteurs lors de l’émission. © Michel Duperrex

Des vidéos souvenirs permettront de présenter les chanteurs lors de l’émission.

Les chanteurs ont déjà choisi la mélodie qu’ils interpréteront devant les caméras de la télévision, mais ils gardent la surprise. «Nous pouvons juste dire que c’est une chanson française», chuchote le papa. Quant au titre qui sera, peut-être, présenté lors de la finale, la famille ne s’est pas encore décidée. «On serait bien sûr très contents d’aller en finale, mais on est déjà fiers d’être arrivés jusqu’ici. Nous ferons de notre mieux, mais ce n’est pas vraiment un concours à nos yeux, c’est pour nous amuser que nous participons», conclut Amélie Allisson, alors que l’équipe de tournage toc à la porte d’entrée.

Muriel Aubert