Logo
Bavois laisse filer le match à Black Stars et plonge au classement
Julien Manière, titulaire pour la première fois de la saison en Promotion League ce samedi à Bâle.

Bavois laisse filer le match à Black Stars et plonge au classement

9 octobre 2021

Black Stars, son terrain synthétique coincé au milieu d’un quartier d’immeubles à quelques centaines de mètres de la frontière française, son atmosphère qui est celle d’un club de quartier, dans une ville folle de football comme peut l’être Bâle. Le club rhénan est multiculturel, passionné, chambreur et sent bon la Promotion League, ce championnat semi-professionnel, -ou semi-amateur, c’est selon- où des joueurs prometteurs viennent tenter leur chance en rêvant de se faire repérer par un club professionnel. La proximité avec la France amène de bons joueurs aux Black Stars, qui forment chaque année une équipe compliquée à jouer sur son terrain.

Bavois, qui restait sur une baffe reçue à la maison (1-4 contre Cham), s’y déplaçait ce samedi sans son gardien Robin Enrico (venu en spectateur, ce qui en dit long sur son implication), expulsé face à Cham samedi dernier. Julien Manière recevait donc la première titularisation de sa saison en Promotion League, après avoir déjà disputé 50 minutes la semaine dernière à la suite du carton rouge du numéro 1. Le gardien vallorbier le savait: son intérim ne durera de toute façon qu’un match, c’est à dire la durée de la suspension de Robin Enrico, mais il jouait gros sur le plan personnel tout de même: être bon quand on fait appel à soi, quelles que soient les circonstances, voilà la vie du gardien remplaçant.

Arnaud Bühler, fort de son immense expérience, l’a encouragé avant le match et le gardien a livré un début de match encourageant. Il a d’abord gagné son duel face à un attaquant bâlois, lequel était signalé hors-jeu. Qu’importe: le face à face avait été remporté, ce qui était bon pour la confiance. Le 1-0, un tir dévié par un joueur bâlois avec, en plus, un autre joueur qui lui masquait la vue, n’était en rien de sa responsabilité. Le 2-1, un coup de tête à bout portant, aurait pu être sorti, mais il est tout de même difficile à reprocher au gardien bavoisan de n’avoir pas eu la main assez ferme sur une tête aussi puissante, juste devant lui, surtout que sa défense ne l’a pas aidé du tout sur ce coup-là.

Bavois s’est donc retrouvé mené 2-1 à la pause, malgré le but égalisateur de Miljan Dangubic, très opportuniste après s’être retrouvé bien placé dans la surface de réparation adverse, pourtant pas le terrain de jeu préférentiel d’un latéral gauche. Bien joué de sa part, donc, et la preuve qu’il retrouve gentiment son meilleur niveau après sa longue blessure.

Et puis, Bavois s’est retrouvé à 11 contre 10 dès la 52e après l’expulsion logique d’Antonio Fischer pour un deuxième avertissement. Mehmed Begzadic a ensuite égalisé d’un joli enchaînement crochet intérieur et frappe placée et Bavois, dès lors, a poussé vers la victoire. Cela aurait été un juste retour des choses: après avoir joué avec un homme de moins, puis sombré, contre Cham, l’inverse aurait été beau ce samedi.

Mais voilà, le FCB a manqué de percussion, et n’a pas marqué ses occasions, ce qui l’exposait à un accident. Celui-ci est arrivé à la 83e et a pris la forme du 3-2, un but sur lequel tant Arnaud Bühler, bien trop passif, que Julien Manière, surpris sur sa droite à son premier poteau, auraient pu et sans doute dû mieux faire.

Au final, que de regrets pour ce FC Bavois, qui dégringole un peu plus au classement et voit la zone de relégation, ces fameux play-out, se rapprocher. La semaine risque d’être désagréable du côté de Bavois, où Bekim Uka ne manquera pas de dire ses vérités à ses joueurs, auteurs décidément d’un début de championnat bien loin de leurs attentes.

Réaction attendue samedi prochain à 16h aux Peupliers face à Rapperswil. Pas simple.

Black Stars – FC Bavois 3-2 (2-1)

Buts 11e Adamczyk 1-0; 23e Dangubic 1-1; 34e Ewdige 2-1; 59e Begzadic 2-2; 83e Mushkolaj 3-2.

Black Stars Krupljanin; Mumenthaler, Edwige, Farinha, Sevinc; Uruejoma, Fischer, Admaczyk (55e Kaufmann); Muzangu (57e Zunic), Rashiti (57e Mushkolaj), Kiendrebeogo.

Entraîneur: Samir Tabakovic.

Bavois: Manière; Kurtic, Ivanov, Bühler, Dangubic (87e Liardet); Qela (67e Talovic), Iseni, Lo Vacco (81e Kilinc); Alvarez, Begzadic, Misic (67e Rochat)..

Entraîneur: Bekim Uka-

Notes Buschweilerhof, 230 spectateurs. Avertissements à Kurtic (32e, jeu dur), Kiendrebeogo (37e, simulation), Urujeoma (39e, jeu dur), Fischer (42e, jeu dur), Adamczyk (45e, altercation), Begzadic (45e, altercation), Mumenthaler (56e, réclamation). 52e, explusion de Fischer (deuxième avertissement, jeu dur).

Tim Guillemin