Logo

«Ces jeunes ne sont pas dans le dialogue le 1er août»

1 octobre 2020

Les conseillers communaux ont à nouveau débattu ce jeudi à la Marive de la problématique du 1er août à la Villette, à l’invitation de Pascal Gafner. Le candidat UDC à la Municipalité est revenu sur le sujet en demandant notamment pourquoi les fauteurs de trouble avaient été relâchés.

Valérie Jaggi Wepf, municipale en charge de la Police, a répondu en premier, indiquant que près de 50 dénonciations avaient été effectuées et plus de 1000 objets saisis.

Jean-Claude Ruchet a lui répondu sur l’aspect social, expliquant que les jeunes ne “cherchaient pas le dialogue. Le 1er août à Yverdon est devenu un rituel, de jeunes Parisiens débarquent et sont juste là pour en découdre avec la Police. On essaie de faire au mieux, on réfléchit à différentes stratégies, mais ça fait en effet des années que les habitants de la Villette subissent la situation”.

Pascal Gafner a conclu sur le sujet en remerciant les forces de l’ordre pour leurs interventions dans ce contexte très délicat, tout en relevant “un sentiment d’impossibilité d’agir. Il faudra mettre les moyens nécessaires à l’avenir. J’attends que des questions se posent au sein de la Municipalité pour amener des solutions différentes en 2021.”

Rédaction