Logo

«C’est 50 ans de travail qui sont partis en fumée»

23 septembre 2019

Vuarrens – Un important incendie a ravagé un hangar agricole samedi. Les pompiers venus des quatre coins du canton ont œuvré jour et nuit pour maîtriser le feu.

«J’étais sur le plat d’échallens quand j’ai vu de la fumée. J’ai tout de suite appelé les pompiers et je suis vite venu voir si je pouvais aider», raconte un citoyen. Arrivé sur place, à Vuarrens, il s’est vite rendu compte qu’il ne ferait pas le poids face à l’incendie qui se donnait en spectacle sous ses yeux, samedi vers midi. L’ensemble d’un hangar agricole d’environ 1200 m2 était en proie aux flammes. Comme tant d’autres, il a averti les pompiers. Mais une ancienne recrue était déjà à pied d’œuvre: Hermann Gerber, qui n’est autre que le propriétaire des lieux et municipal de la Forêt, des Domaines, des Routes et des Véhicules. «à 11h55, j’étais encore devant le hangar, raconte-t-il. Je me trouvais à table à 12h05, et c’est là que j’ai vu la fumée. Je suis vite sorti pour sauver le peu que je pouvais.»

Une soixantaine de pompiers sont intervenus à Vuarrens. © Michel Duperrex

L’homme, qui n’a pas eu froid aux yeux, a pu récupérer plusieurs véhicules agricoles. «On a d’abord vu un tracteur en feu dans le champ et, quand on est sortis, on a vu que c’était en face que ça brûlait», témoigne un voisin direct. «C’est vrai, j’ai pu sortir mon tracteur en feu et, une fois qu’il était sur une place sécurisée, j’ai pris l’extincteur pour l’éteindre», confirme Hermann Gerber.

Aucune vie perdue et aucun blessé

Dans cette course contre la montre, l’agriculteur a eu un peu de chance, car ses 65 vaches étaient déjà dans le pâturage et une cinquantaine d’autres étaient encore à l’alpage. «Je n’ai dû en sortir qu’une seule, en plus des veaux qui, eux, étaient dans des boxes», précise-t-il.

La suite dans notre édition papier.

Christelle Maillard