Logo

Dans le bonheur à Chavornay

2 septembre 2016 | Edition N°1820

Course à pied – Ils étaient près de 800 à la 4e étape du Tour du Pays de Vaud, avant-hier. Grandjean et Bernasconi se sont imposés.

Antoine Grandjean, de Bottens, a franchi en premier la ligne d’arrivée à Chavornay. ©Carole Alkabes

Antoine Grandjean, de Bottens, a franchi en premier la ligne d’arrivée à Chavornay.

Après Yverdon-les-Bains la semaine passée, les coureurs du Tour du Pays de Vaud (TPV) se sont retrouvés à Chavornay, avant-hier, à l’occasion de la quatrième étape de l’événement. En l’absence du Sécheron Grégory Wyss -le vainqueur des trois premières courses-, qui se ménageait avant les Championnats de Suisse de semi-marathon à Sarnen, c’est Antoine Grandjean (Bottens) qui s’est adjugé la victoire sur le parcours de 8,53 kilomètres. Il a franchi la ligne en 30’29, avec 25 secondes d’avance sur son dauphin Nicolas Maino (Bussigny).

Les plus petits sont partis dans la bonne humeur... ©Carole Alkabes

Les plus petits sont partis dans la bonne humeur…

Claudia Bernasconi (La Tour-de-Peilz, 34’17) a enlevé la quatrième manche chez les dames, après avoir déjà remporté les trois premières. La réalisation de son objectif -qui est de s’adjuger le général- semble sur la bonne voie, à deux courses de la fin. «La difficulté du Tour, c’est de tenir sur la longueur, souligne la lauréate. Il faut être en forme chaque mercredi soir, à la sortie du travail, et dès le lendemain, s’entraîner pour l’étape suivante.» A ses yeux, le parcours chavornaysan était assez exigeant, avec notamment une montée raide en début d’épreuve. «C’est aussi difficile de devoir modeler ses entraînements pour d’autres courses en plus du TPV» ajoute celle qui participera au Marathon de Lucerne, le 30 octobre prochain. Un type d’épreuve qui demande une préparation différente, notamment plus de séries pour augmenter sa vitesse de course.

Romanens 4e à domicile

La bonne humeur a aussi accompagné certains des plus grands, dont le Lausannois Daniele Di Natale (en blanc). ©Carole Alkabes

La bonne humeur a aussi accompagné certains des plus grands, dont le Lausannois Daniele Di Natale (en blanc).

Le Chavornaysan Jimmy Romamens a, sur ses terres, terminé 4e de l’épreuve, à seulement 23 secondes du podium. Céline Monnard, de Cheseaux-Noréaz, a elle aussi fini chocolat au Verneret. S’ils ont manqué les podiums au scratch, les régionaux se sont mis en évidence par catégories : outre les deux cités ci-avant (respectivement 3e et 1re de leur classe d’âge), Edwige Capt Berney (2e seniors 2), Sylvia Piccinin Loutan (3e seniors 2), Antoine Massart (1er juniors), Douglas Ringer (2e juniors), Alec Berney (3e juniors), Didier Brocard (3e seniors 1), Daniel Merçay (3e seniors 3) et Pierre Musy (3e seniors 5) ont eu droit de monter sur la boîte. Plus de 770 coureurs ont participé à l’étape.

Benjamin Ambühl