Logo

De l’informatique à la théologie

15 novembre 2016 | Edition N°1871

Suchy – La paroisse de Pomy-Gressy-Suchy a fêté sa traditionnelle journée de partage. L’occasion de rencontrer Alain Ledoux, son nouveau pasteur.

Après l’informatique, Alain Ledoux s’est découvert une vocation pastorale. ©DR

Après l’informatique, Alain Ledoux s’est découvert une vocation pastorale.

La paroisse de Pomy-Gressy- Suchy a fêté, dimanche dernier, à la grande salle de Suchy, sa traditionnelle journée de rencontre et de partage. Celle-ci s’est déroulée, cette année, avec Alain Ledoux, le pasteur nouvellement arrivé. Son parcours de vie ne le destinait pourtant pas à suivre la voie pastorale. Pendant ses études supérieures de commerce à Belfort, en France voisine, il crée sa première entreprise dans la vente de matériel informatique.

Déjà, une orientation se fait sentir. Hésitant, il s’apprête à arrêter ses études pour se consacrer à la théologie. Ses professeurs et son pasteur l’encouragent cependant à terminer son cycle de formation. C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse, avec qui il aura trois enfants.

Pensant avoir oublié sa vocation, Alain Ledoux lance une nouvelle entreprise et engage, pendant une dizaine d’années, près d’une trentaine de salariés.

Son commerce se développe sur le plan national et international, mais la concurrence est rude dans la vente de matériel informatique. La maison périclite au bout de quelques années et doit fermer ses portes. C’est alors qu’une firme allemande l’embauche dans le domaine de l’informatique scientifique. Il se retrouve responsable de la filiale française des systèmes de calcul et de grand stockage. Après quatre ans et quelques restructurations au sein de cette entreprise, il décide de démissionner.

Faisant un bilan de sa vie passée, Alain Ledoux se pose alors une question : quel sens donner à son existence ? Il ressent le besoin de servir et se met à disposition d’associations sociales, puis devient secrétaire général de l’Église réformée d’Alsace-Lorraine. Suite à ces expériences, sa vocation pastorale devient de plus en plus forte et il décide d’étudier la théologie à l’Université de Strasbourg.

A la fin de ses études, il vient effectuer son stage pastoral entre Ecublens, Sainte-Croix et Saint- Sulpice.

Depuis début octobre, Alain Ledoux s’est installé, avec sa famille, à la cure de Gressy, pour y occuper son premier poste. «Dans l’entreprise, l’être humain n’est pas toujours central, souligne le nouveau pasteur. Alors que dans l’église, c’est le contraire. Pour lui, on parle de foi et non de produit, de don et non de marchandise». Cet homme de contact, d’ouverture à l’autre, s’est réjouit de faire la connaissance de ses paroissiens, lors d’un culte des familles à l’église de Suchy, suivi d’un apéritif animé par le choeur mixte L’Espérance, d’un repas et de nombreuses animations.

Enregistrer

Jean-Néville Dubuis