Logo

De princesse des glaces à reine de beauté

19 février 2020 | Edition N°2687

Yverdon-les-Bains – lona Lattion a troqué ses patins contre des talons pour participer à un tout autre type de compétition: Miss Suisse francophone. Elle fait partie des 32 finalistes féminines 2020.

L’Yverdonnoise Ilona Lattion s’est fait connaître dans la région pour son talent de patineuse artistique. Aujourd’hui, elle porte sa grâce au concours Miss Suisse francophone 2020. L’universitaire de 21 ans s’est démarquée lors du casting, en automne dernier, et durant la demi-finale, fin janvier. Désormais, elle se prépare pour la finale, qui aura lieu le 6 juin à Montreux. La gagnante pourra ainsi représenter la Suisse sur le plan national et international. Une opportunité qui n’est pas à minimiser à l’heure où Miss Suisse a cessé toute activité, depuis la destitution de sa dernière reine, Jastina Doreen Riederer, en janvier 2019.

(lire la suite dans notre édition du jour)

Lorsqu’Ilona Lattion ne révise pas pour son bachelor en économie à Neuchâtel, elle cuisine des plats végétariens pour ses proches, prend des photos et s’entraîne à devenir la future Miss Suisse francophone.  ©Michel Duperrex

 

 

 


Un Sainte-Crix en finale

Du côté des candidats Mister Suisse francophone, ils sont trente finalistes, dont le Sainte-Crix Tristan Di Gaetano. Cuisinier de formation, le jeune homme de 22 ans a décidé de réorienter sa carrière professionnelle il y a environ un an en démarrant un cursus préprofessionnel à Le Zarti’Cirque. S’il a une certaine habitude de la scène, il en a découvert un tout autre aspect en marchant avec l’écharpe du concours national: «L’approche est très différente. C’est intéressant et riche en émotions au niveau de la préparation et du stress. On est partagé entre l’envie de réussir et la peur de se projeter, et on vit donc dans l’attente des résultats.»  C.Md

Christelle Maillard