Logo

Des apprentis murailleurs

3 juillet 2018 | Edition N°2280

Bullet –  Deux classes de l’école secondaire de Payerne ont construit un mur en pierres sèches en face du Restaurant des Cluds.

«C’est bon, viens chercher ta pierre!», lançait un élève à son camarade, mercredi dernier à Bullet. Durant une semaine, une vingtaine d’écoliers payernois a joué les apprentis murailleurs aux Cluds. Deux classes ont profité de l’air frais du Balcon du Jura pour prolonger un mur en pierres sèches afin de s’entraîner sous la houlette de professionnels, avant de s’attaquer à la reconstruction d’un édifice similaire Aux Auberges (Jura), propriété de la Commune de Payerne.

Par petits groupes, les jeunes et leurs enseignants se sont relayés sur le chantier se trouvant juste en face du Restaurant des Cluds. Plus de huit tonnes de pierres ont été étalées dans l’herbe et triées en fonction de leur taille. «Nous avons utilisé environ cinq tonnes de pierres au total», expliquait Djibril Meylan, avant de préciser que ses camarades et lui ont d’abord passé plus d’une demi-journée à creuser les fondations du nouveau mur, long d’un peu plus de trois mètres. «C’était super difficile. Il y avait plein de racines», renchérissait Tatiana Santos.

Une vingtaine d’écoliers a trié et taillé les pierres pour construire le mur.

Une vingtaine d’écoliers a trié et taillé les pierres pour construire le mur. ©Muriel Aubert

Sur les conseils du murailleur professionnel Urs Lippert, les jeunes ont choisi avec soin les pierres à empiler. Au besoin, ils les taillaient pour qu’elles soient à la même hauteur que celles déjà installées, puis ils les calaient avec des petits morceaux de roche. «C’est un peu comme un puzzle», faisait remarquer Léa Buchs, en précisant que les plus belles pierres et les plus plates étaient mises de côté pour réaliser la couronne.

«J’ai trouvé du quartz en cassant une pierre et il paraît qu’on peut même trouver des fossiles», ajoutait avec joie Nolan Gaiani. Le jeune homme rendait les cailloux les plus lisses et les plus fins possible en les taillant. Ces roches ont été utilisées pour dessiner le logo du Lions Club dans le mur. Car, pour financer l’encadrement professionnel et la matière première de ce projet, la section Payerne-Broye du club-service a sponsorisé le camp des élèves de 9 et 10VG. «C’est intéressant de travailler avec les enfants, relevait Urs Lippert, de Stoneworks Lippert Sàrl. Ça nous donne la possibilité de transmettre un savoir-faire aux jeunes et de leur expliquer plein de choses différentes sur les pierres, nos traditions et les murs. C’est aussi important de leur montrer comment ils sont construits et le temps que ça prend. Il ne suffit pas toujours d’appuyer sur un bouton pour que les choses se fassent.»


Inauguration demain

Le mur sera  inauguré demain à 18h30, devant le Restaurant des Cluds, en présence du syndic de Bullet, Jean-Franco Paillard, et du Past-Gouverneur du Lions Club du District ouest, Laurent Magnin, dont le club-service a fait un don de 5000 francs pour ce projet. Représenté par sa présidente Anne-Lise Longchamp et par son prédécesseur Joaquim de Sousa, le Lions Club de Grandson, qui a donné 1000 francs, sera aussi de la partie, tout comme le coordinateur romand de Volontaires montagne, Alain Peter, et la famille Chablaix, propriétaire du terrain. (Com.)

Muriel Aubert