Logo

Des comptes dans le noir, mais un avenir incertain

27 mars 2020 | Edition N°2713

Yverdon-les-Bains - La Cité thermale a bouclé 2019 avec un excédent de 40 000 francs. Un résultat positif qui tranche avec les prévisions maussades dues au coronavirus.

Drôle de réunion que celle mise en place par la Ville d’Yverdon-les-Bains, hier. Pandémie oblige, c’est par visioconférence que la Cité thermale a réuni la presse afin de dévoiler ses résultats financiers de l’année 2019. En temps normal, ceux-ci auraient dû suffire à réjouir les autorités. Les comptes de la commune ont été bouclés dans le noir, alors que le budget prévoyait 2,5 millions de francs de pertes. Mais cette bonne nouvelle contraste avec l’incertitude que fait planer le coronavirus sur les chiffres de l’année prochaine.

Impossible en effet, même dans un exercice aussi résolument tourné vers le passé que l’analyse des comptes, de ne pas évoquer la situation sanitaire. «L’année 2020 ne sera sûrement pas aussi positive, annonce Fabrice Weber, chef du Service des finances. On peut dire que le coronavirus arrive au mauvais moment. Nos rentrées fiscales viennent principalement des personnes physiques. Or, du fait de la crise actuelle, il est certain que ce revenu va baisser, les indépendants et les chômeurs partiels touchant moins d’argent.» Et le syndic Jean-Daniel Carrard d’ajouter: «Le Covid-19 influera peut-être sur les investissements. Il y aura des conséquences dans les mois et années à venir, mais on ne les connaît pas encore.»

C’est justement sur les investissements que la Municipalité a souhaité insister, hier. Et à ce niveau là, 2019 a été une année record, avec plus de 58 millions de francs utilisés pour développer la Cité thermale. «Il ne s’agit que de projets nécessaires, à l’image du collège des Rives et de la caserne (15,6 mios) ou de la route de contournement (8,4 mios)», a précisé le syndic.

Massimo Greco