Logo

Des logements adaptés pour sociabiliser

21 juillet 2016 | Edition N°1790

Chavornay – Le chantier de La Résidence Au fil du Talent va bon train. Présentation de ce projet attendu.

Jovanka Favre se réjouit de voir se dessiner l’immeuble pour lequel elle s’est beaucoup investie. Michel Duperrex

Jovanka Favre se réjouit de voir se dessiner l’immeuble pour lequel elle s’est beaucoup investie.

A écouter Jovanka Favre parler de la Résidence Au fil du Talent, on comprend vite que la réalisation de cet immeuble d’appartements adaptés lui tient énormément à coeur.

Alors que des ouvriers s’affairent sur le chantier, non loin du collège de la Cité, la municipale indique avoir travaillé plus de deux ans à l’élaboration de ce projet qui pallie un manque constaté à Chavornay.

«Les nonagénaires auxquels les membres de l’Exécutif rendaient visite dans les EMS confiaient qu’ils n’auraient pas quitté le village s’il y avait eu une structure répondant à leurs besoins. Les retraités souhaitaient aussi voir quelque chose se concrétiser», relève la juriste de profession.

Dotée de trente logements calibrés pour les personnes à mobilité réduite, quel que soit leur âge, la résidence en construction abritera, au rez, un cabinet de médecins, mais aussi une antenne du CMS et un cabinet de physiothérapie. Les médecins seront les premiers à occuper les lieux, début décembre. Quant aux futurs habitants, ils auront plusieurs semaines pour emménager «dans le calme» avant l’ouverture de la période de location, le 1er janvier 2017.

Plusieurs aménagements ont été pensés pour favoriser la création de liens entre les locataires. Au rez, un espace ouvert comprendra un salon, une salle à manger dotée d’une cheminée et une cuisine agencée. Il donnera sur un jardin pourvu de tables et de bancs.

Une «bibliothèque»

Cet appartement trois pièces a été présenté en avril, lors de portes ouvertes bien fréquentées. ©Michel Duperrex

Cet appartement trois pièces a été présenté en avril, lors de portes ouvertes bien fréquentées.

Dans les combles, une salle déjà baptisée «la bibliothèque» permettra de lire ou de participer à des jeux de société en attendant que sa lessive soit terminée dans le local attenant.

Un animateur social officiera sur les lieux et Jovanka Favre imagine déjà des activités avec la jeune génération, sous la conduite de la travailleuse sociale de proximité employée par la Commune. Des jardins potagers surélevés seront aussi à disposition des résidents.

Dans un premier temps, la Commission incluant les partenaires du projet a attribué les appartements à «des habitants de Chavornay ou dont les enfants résident depuis plusieurs années dans le village», précise Jovanka Favre. Les logements n’ayant pas trouvé preneur sont désormais mis à disposition des personnes à mobilité réduite de la région.

«J’ai rencontré les futurs locataires pour dissiper leurs craintes et les aider à faire le deuil de leur logement actuel. C’est un sacré travail, mais quand on voit leur sourire en leur annonçant qu’ils ont obtenu un appartement, c’est une récompense qui n’a pas de prix», affirme la municipale.

Qui insiste sur le fait que la résidence est accessible à toutes les bourses : «Les personnes qui ne peuvent pas financer complètement leur loyer bénéficieront de prestations complémentaires.» Devisé à 8,9 millions de francs, le projet a notamment bénéficié d’un don de 500 000 francs d’une future locataire.

La Commune de Chavornay détient 40% du capital-actions de la société anonyme La Résidence Au fil du Talent S.A.

«C’est mon bébé. J’espère qu’il y a aura une place pour moi ici le moment venu», conclut Jovanka Favre, alors que les travaux se poursuivent sous un soleil de plomb.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ludovic Pillonel