Logo

Elodie Jakob a fait rompre la concurrence

18 août 2015

Athlétisme – L’Yverdonnoise a conservé ses titres de championne de Suisse d’heptathlon.

Elodie Jakob en or, entourée de la Finlandaise du CARE Vevey Jutta Heinonen, deuxième à plus de 600 points, et de la Schaffhousoise Annina Fahr, troisième à 1000 points de l’Yverdonnoise. © Loane Monge

Elodie Jakob en or, entourée de la Finlandaise du CARE Vevey Jutta Heinonen, deuxième à plus de 600 points, et de la Schaffhousoise Annina Fahr, troisième à 1000 points de l’Yverdonnoise.

Elodie Jakob est à nouveau double championne de Suisse d’heptathlon, élite et M23! «C’est super de pouvoir conserver mes titres. Ce n’est pas quelque chose d’évident, se réjouissait l’Yverdonnoise, au lendemain de sa prestation. Beaucoup de gens sont venus m’encourager, non seulement depuis Yverdon, mais aussi de Berne et de France. Je ne pensais pas recevoir autant de soutien, c’était vraiment bien!»

A l’occasion des Championnats nationaux de concours multiple, à Vidy, elle a amélioré son record personnel pour la deuxième fois de la saison, avec 5803 points, soit 56 de plus que lors des récents Championnats d’Europe M23, en Estonie.

La favorite Linda Züblin et l’athlète de l’USY avaient pris un départ en trombe, samedi passé, lors du 100mh: 13’’46 pour la Zurichoise et 13’’54 pour la Nord-Vaudoise, à 1 centième de son record. «On a réalisé une course quasi identique jusqu’à la huitième haies, commentait le championne en titre. Je savais, dès lors, que j’avais fait une bonne course.» Et qu’elle avait les jambes pour rivaliser avec la Zurichoise.

Elle a alors réalisé un bon concours à la hauteur, franchissant une barre à 1m69 (record personnel en heptathlon et 8 cm de plus qu’à Tallinn). Tandis que les conditions sont devenues plus difficiles, à cause de la pluie, le concours du poids a été moins bon pour tout le monde. Victime de maux de ventre, Linda Züblin ne s’est pas présentée au départ du 200m, ce qui a ouvert les portes du titre aux autres concurrentes.

Deuxième journée décisive

Elodie Jakob a profité de l’aubaine pour courir le demi-tour de piste en 25’’04, remportant ainsi la discipline et battant son record personnel de 14 centièmes, sur une piste mouillée. A la fin de la première journée, elle avait certes 78 points de retard sur le Bernoise Michelle Zeltner, mais 133 d’avance sur son record personnel. Elle savait, alors, qu’elle avait toutes ses chances d’être sacrée, plus à l’aise que la leader dans les trois disciplines restantes.

Et l’Yverdonnoise n’a pas failli le lendemain, remportant toutes les disciplines, malgré des performances à la longueur (5m85) et au javelot (44m95) en-deça de ses espérances. Michelle Zeltner, deuxième après le saut en longueur et sans espoir de retourner la situation en sa faveur, a abandonné à l’échauffement du javelot.

D’une certaine manière, Elodie Jakob a fait rompre toute la concurrence. Elle a terminé son concours lausannois en beauté, au terme d’un 800m qu’elle a survolé en 2’18’’10, filant, inarrêtable, vers l’or.

Manuel Gremion

Loane Monge