Logo
La pianiste Emilie Roulet s’illustre au Lavaux Classic
"Mimi & The Blondies" sur la scène du Concours Lavaux Classic en 2019, que les artistes avaient remporté à ex aequo. Photo : Anne-Laure Lechat.

La pianiste Emilie Roulet s’illustre au Lavaux Classic

23 septembre 2020

Musique – La pianiste nord-vaudoise Émilie Roulet et son groupe “Mimi & The Blondies” ont performé sur la scène du Concours Lavaux Classic le 13 septembre dernier. Elles avaient remporté la première édition en 2019.

Parmi les lots offerts à la ou la vainqueur du Concours Lavaux Classic 2019 se trouvait une invitation à se produire au festival Lavaux Classic 2020. “Mimi & The Blondies” ont donc fait leur grand retour lors du Concours Lavaux Classic. Au terme de deux jours de compétition, de jeunes étudiants de la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) ont vu leur créativité récompensée par différents prix.

“Mimi & The Blondies” doit beaucoup à ce concours, jusqu’à sa formation: “J’ai rencontré les deux chanteuses, Anne-Sophie Petit et Béatrice Nani, quand nous étions à la HEMU”, relate Émilie Roulet, la pianiste du trio. “Nous avons constitué le groupe pour nous présenter au Concours Lavaux Classic.”

Aujourd’hui accompagnatrice pour des cours de chant au conservatoire d’Yverdon-les-Bains, la pianiste voit dans ce concours l’occasion de “s’offrir une belle visibilité et de renforcer son réseau”. En particulier en pleine période de pandémie, alors que le groupe a surtout donné de petits concerts privés pour les mélomanes en manque.

Émilie Roulet a donc fortement apprécié de “revenir à Lavaux Classic cette année et de se tenir devant un public. Une occasion de faire vivre cette journée de festival par des musiciens régionaux, malgré l’absence des artistes internationaux”.

En effet, le festival se targue normalement de faire la part belle aux musiciens venus de toutes les capitales européennes. Les incertitudes liées aux frontières alors que le virus sévit encore ont contraint les organisateurs d’annuler la dix-septième édition. Ils ont cependant refusé de baisser les bras et concentré l’édition dans le Concours Lavaux Classic.

Légèreté et inventivité

Cette année, six ensembles parmi les vingt-quatre projets présentés ont été retenus pour participer à la demi-finale, le samedi, devant un jury de professionnels du spectacle et de mélomanes.

“Au fur et à mesure des changements de formule et des contraintes sanitaires, douze groupes ont dû renoncer. C’est le reflet d’une situation actuelle qui a empêché de nombreux participants de mener leur projet à terme”, signale Guillaume Hersperger, président du jury et initiateur du concours. “Seuls les projets les plus légers, inventifs et qui nécessitaient le moins d’infrastructures ont pu s’adapter.”

Le dimanche, un public restreint a été invité à désigner les lauréats et assister à la finale entre trois ensembles, ainsi qu’à la performance d’Émilie Roulet et de son groupe “Mimi & The Blondies”.

A l’issue de la compétition, cinq prix différents ont été décernés aux jeunes talents romands. Une troisième édition “qui ira plus loin dans l’audace et l’originalité, avec des projets toujours plus aboutis, originaux et métissés”, selon les souhaits de Guillaume Hersperger, devrait avoir lieu en 2021.

Marine Brunner