Logo
En mode tornade
Aymeric Deschenaux fête le 3-0, au milieu de Jurassiens désemparés. © Michel Duperrex

En mode tornade

7 février 2024

2e ligue – le HC Yverdon a démarré les playoffs de la meilleure des manières, étouffant la « deux » des Franches-Montagnes d’entrée de match, pour finalement s’imposer 11-0. C’est 1-0 dans la série.

Il y aurait eu 2-0 rien qu’après le premier shift, que personne n’aurait rien dit, oserait-on presque dire. Les playoffs ont démarré, et les Yverdonnois ont voulu le montrer tout de suite. La série de trois défaites d’affilée? Aux oubliettes. Un doute sur la capacité du HCY à se sublimer? Evaporé. Yverdon avait enfilé son costume taille patron, ce soir, pour le premier acte de ces quarts de finale contre Franches-Montagnes II.

Les visiteurs se sont trouvés à manque de souffle durant tout le tiers initial. Les dix premières minutes surtout, quand l’intensité imposée par les Nord-Vaudois n’a quasi jamais laissé la formation jurassienne toucher le puck, et donc relancer proprement. Il n’y a qu’un tiers de la surface de glace qui a été griffé, et il y avait déjà 3-0 à la mi-période, 4-0 à la sirène, le match était plié.

L’effort des hommes de Philippe Stengel a été d’autant plus remarquable qu’il était collectif. Une copie parfaite de pressing dans la zone offensive, avec quelques schémas de toute beauté. Notamment sur le 3-0, et une passe dans le dos signée Jibril Bah – 17 ans – pour Aymeric Deschenaux, qui a pu conclure tout seul devant le filet vide, le gardien Quentin Leuenberger ayant été mis dans le vent par le mouvement, comme ses défenseurs d’ailleurs.

A la première pause, les joueurs des Franches-Montagnes ont dû se dire que la soirée allait être très longue et, à ce rythme, la série très courte…

Compte tenu du score, le ton imposé par Hugo Pitton et ses camarades a forcément un peu diminué durant la période médiane. Ce qui n’a pas empêché le score de prendre des allures de véritable correction, les réussites tombant comme des fruits mûrs. Il n’y avait vraiment pas photo entre le vainqueur de la saison régulière et le 8e, et 7-0 après deux gongs.

Tandis que les Taignons prenaient leur ticket pour un tour de grand huit dans l’ultime tiers, le HC Yverdon ne devra pas oublier qu’il ne s’agissait là que du premier pas d’une série aux meilleur des cinq match. Vendredi, à Saignelégier pour le deuxième affrontement entre les deux équipes, il faudra chausser les patins avec la même envie, car chaque match a sa propre histoire.

 

Yverdon – Franches-Montagnes II 11-0 (4-0 3-0 4-0)

Buts: 3e Hula (Gay, Vallotton) 1-0; 5e Gay (Vallotton, Rambousek) 2-0; 9e Deschenaux (Bah, Pitton) 3-0; 18e Rambousek (Hula, Gay) 4-0; 26e Rambousek (Vallotton, Gay) 5-0; 27e Hula (Thévenaz, Pitton) 6-0; 31e Gay (Rambousek, Vallotton) 7-0; 48e Gaudin (Lussier, Deschenaux) 8-0; 54e Pitton (Deschenaux, Lussier) 9-0; 59e Deschenaux (Pitton, Lussier/5c4) 10-0; 60e Gay (Hula, Rambousek) 11-0.

Yverdon: Berutto; Thévenaz, Gaudin; Betschart, Hula; Carrel, Morella; Grandjean; Deschenaux, Bah, Pitton; Vallotton, Gay, Rambousek; Pappalardo, Renaud, Lussier; Bogliano. Entraîneur: Philippe Stengel.

HCFM: Q. Leuenberger (29e Varrin); Asunçao, Donzé; Nicolet, Tendon; Steiner, Boillat; Jobin, Gerber, Farine; Y. Claude, Brêchet, Raval; L. Leuenberger, J. Claude, Yogarajah; André. Entraîneur: Félix Schmied.

Notes: patinoire d’Yverdon, 128 spectateurs. Arbitrage de Hubert Dietrich et Johan Kohler. Pénalités: 2×2′ contre Yverdon; 3×2′ contre Franches.

Manuel Gremion