Logo
Enfin des perspectives pour les hockeyeurs yverdonnois
Du chef matériel Hans Koch aux joueurs: tout le monde s’y met! © Michel Duperrex

Enfin des perspectives pour les hockeyeurs yverdonnois

23 mai 2021 | Edition N°2957

Hockey – 1re ligue Le HCY a démarré la préparation estivale.

Voilà sept mois que les joueurs de la première équipe du HC Yverdon ne s’étaient plus retrouvés ensemble pour transpirer. La saison précédente s’est terminée en octobre et, depuis, plus rien.
«Si j’ai croisé quelques-uns de mes coéquipiers depuis, il y en a plusieurs que je n’avais pas du tout revus, raconte Giuseppe Pappalardo, heureux de retrouver ses amis lors du démarrage de la préparation estivale, mardi soir à la salle de crossfit AS Warriors de Chavornay. Il faut dire que j’étais pas mal occupé ces derniers temps. J’ai souvent travaillé de nuit et, dans le même temps, j’ai mes études.»
L’attaquant et ses camarades ont eu le temps d’échanger et de plaisanter un peu avant de se mettre à l’effort: «C’est toujours sympa d’en voir arriver avec quelques kilos en trop et de chambrer un peu, poursuit l’Yverdonnois, amusé. On était surtout contents de se retrouver en équipe, de regoûter à un peu de vie sociale. Cela dit, la préparation physique, ce n’est pas le plus drôle pour un hockeyeur, même si moi, j’aime assez. Ça me permet de me défouler. Ce qui nous manque le plus à tous, c’est la glace, le jeu, la compétition.»
Au lendemain de cette reprise, Giuseppe Pappalardo reconnaissait avoir un peu mal aux jambes. «Ce n’est quand même pas facile après tant de temps. Tout le monde n’en est pas au même stade. Il y a un peu de tout, on reprend gentiment. Iago Vazquez, par exemple, a couru un marathon dimanche…»
Les joueurs étaient aussi soulagés de retrouver quelques perspectives, dont celle de disputer des matches amicaux cet été, après le retour sur glace prévu en août. «Il y a quand même une suite!»
Avant d’enfiler les patins, il faut donc suer en salle. A raison de deux fois par semaine à Chavornay. «C’est aux joueurs de faire un complément. Soit en petits groupes, soit individuellement ou, pour les plus jeunes, avec les M20, souligne le directeur sportif Jiri Rambousek. Permettre à l’équipe de se préparer au crossfit, cela change de l’environnement habituel, c’est plus ludique et la salle est super bien équipée.» Tout pour se préparer à une saison que tout le monde espère, cette fois, longue et belle.

Flavio La Spina rempile pour une saison
Le contingent offensif du HC Yverdon se renfloue. Flavio La Spina (32 ans), arrivé l’été dernier dans la Cité thermale, a prolongé d’une saison son entente avec le club de 1re ligue. L’attaquant n’était initialement pas certain de pouvoir rester au HCY pour des raisons privées: les choses se sont arrangées dans le bon sens pour tout le monde!
Au cours de la saison dernière, largement amputée en raison de la pandémie et finalement rapidement annulée, l’ancien joueur d’Uni Neuchâtel s’était fait l’auteur d’un but et de cinq passes décisives en seulement quatre matches sous ses nouvelles couleurs.
Le contingent yverdonnois n’est pas pour autant encore bouclé à 100%. Le club recherche encore un attaquant. «C’est vrai, mais pas n’importe qui, tranche le directeur sportif Jiri Rambousek. On ne prendra quelqu’un que si son profil est véritablement intéressant.» Un élément capable de faire la différence est recherché.

Manuel Gremion