Logo

En finale avec l’aide de Mike Tyson

4 avril 2017 | Edition N°1969

Badminton – Playoffs LNA – Arborant une partie du tatouage maori du boxeur américain, le BC Yverdon a réalisé un exploit en éliminant, au bout du suspense en demi-finales, le grand dominateur de la saison régulière, Uzwil.

Tatouage sur la joue, Anthony Dumartheray (à g.) et Matthew Nottingham marchent en direction de la finale. ©Michel Duvoisin

Tatouage sur la joue, Anthony Dumartheray (à g.) et Matthew Nottingham marchent en direction de la finale.

Les Yverdonnois cherchaient un signe pour afficher leur détermination. Ils ont choisi d’arborer, sur leur joue gauche, une partie du tatouage de Mike Tyson. Un symbole qui a, peut-être, fait la différence dans les instants décisifs du dernier round de la demi-finale entre Uzwil et le BCY, quand David a battu Goliath.

Cinq ans après la première finale de son histoire, Yverdon aura une nouvelle fois la chance de décrocher le titre national, le premier week-end de mai face à Team Argovia, vainqueur de Saint-Gall dans l’autre demi- finale. Le résultat d’une insoutenable rencontre face au grand dominateur de la saison régulière, lors de laquelle Jan Fröhlich et les siens ont triomphé. Une victoire arrachée au bout du suspense à l’autre bout de la Suisse, à Uzwil, où Ayla Huser a dû sauver quatre volants de match -synonymes d’élimination- dans le deuxième set de l’ultime duel de la série, pour renverser la vapeur et s’imposer en trois manches (17-21 22-20 21-18), après une faute au service de son adversaire, Cendrine Hantz.

Les débats avaient commencé de la meilleure des manières samedi, dans la Cité thermale. Yverdon a mené 4-0, grâce à trois succès acquis en trois sets, où la combativité des Yverdonnois, gravée sur leur peau, a fait tout son effet. «Cette fois, les choses ont tourné en notre faveur, notamment lors de deux doubles messieurs extrêmement disputés », soulignait Anthony Dumartheray. Le champion local a, pour sa part, apporté le cinquième point au BCY en simple, alors que les Saint- Gallois étaient revenus à une longueur. «Compte tenu de notre départ, on a espéré s’imposer 6-2 à l’aller. Mais il ne fallait pas se montrer trop gourmand. Mener était déjà super.»

 

Etrange tactique

Le lendemain, chez eux, les Saint- Gallois n’ont étonnamment pas du tout changé leur composition, eux qui avaient pourtant de nombreuses options pour s’adapter aux enseignements tirés de la rencontre aller. Une erreur tactique qui a aidé les Yverdonnois à obtenir le nul, 4-4, et à remporter la confrontation. Mais il s’en est fallu de vraiment très peu : les Alémaniques ont, pour mettre la pression sur leurs adversaires, choisi de disputer d’abord les matches qu’ils avaient le plus de chances de remporter. Une stratégie à laquelle les Nord-Vaudois s’étaient préparés, prêts à combattre. Après le retour prévu d’Uzwil à 5-5, à l’addition des deux rencontres, le chassé-croisé a pu démarrer. Cette fois encore, la paire Fröhlich-Debétaz -le dernier nommé ayant été préféré à Deschenaux les deux jours- s’est imposée en trois manches.

Finalement, les deux formations se sont retrouvées à 7-7. Le BCY avait, alors, besoin de deux succès pour l’emporter, car en cas de match nul, il aurait été battu au set-average.

Anthony Dumartheray a assuré le premier point, puis a soutenu sa coéquipière Ayla Huser, passée par tous les états d’âme avant de pouvoir lever les bras au ciel tel un boxeur sur le ring. Yverdon tient sa finale.

 

Aller : Yverdon – Uzwil 5-3 (11-9)

Simples hommes : Fröhlich – Pochtarev 19-21 18-21. Carder – Utrosa 21-12 21-17. Dumartheray Scheiwiller 21-15 21-19.

Simple dames : Huser – Hantz 21-17 19-21 21-12.

Doubles hommes : Dumartheray/Nottingham – Makarski/Bösiger 15-21 21-17 23-21. Debétaz/Fröhlich – Joss/ Utrosa 22-20 20-22 21-17.

Double dames : S. Golay/Huser – Hantz/Pelling 12-21 14-21.

Double mixte : M. Golay/Nottingham – Pelling/Pochtarev 14-21 21-19 13-21.

Notes : Centre de badminton, 250 spectateurs.

 

Retour : Uzwil – Yverdon 4-4 (10-9)

Simples hommes : Pochtarev – Fröhlich 21-13 21-17. Utrosa – Carder 17-21 15-21. Scheiwiller Dumartheray 12-21 14-21.

Simple dames : Hantz – Huser 21-17 20-22 18-21.

Doubles hommes : Makarski/Bösiger – Dumartheray/Nottingham 21-16 21-15. Joss/Utrosa – Debétaz/ Fröhlich 21-19 19-21 18-21.

Double dames : Hantz/Pelling S. Golay/Huser 21-16 21-17.

Double mixte : Pelling/Pochtarev – M. Golay/Nottingham 16-21 21-19 21-17.

Notes : MZA Breite.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Manuel Gremion