Logo

Le HCY étouffe Star Chaux-de-Fonds

27 février 2017 | Edition N°1943

Hockey – Playoffs 2L – Le premier match de la demi-finale a été marqué par un net ascendant du HC Yverdon, qui a réalisé un deuxième tiers-temps de rêve et a marqué trois buts en une minute et demie. Deuxième acte demain soir.

Tant Gregory Smith (84) que Jim Tinguely (à g.) ont réussi à inscrire de jolis buts, samedi dernier aux Mélèzes. ©Roger Juillerat

Tant Gregory Smith (84) que Jim Tinguely (à g.) ont réussi à inscrire de jolis buts, samedi dernier aux Mélèzes.

Face à des Chaux-de-Fonniers qui font figure de favoris au titre du groupe 5 de 2e ligue, le HC Yverdon a fait une véritable démonstration, samedi dernier à la patinoire des Mélèzes, en demi-finale des playoffs. Qui aurait osé miser sur une victoire aussi écrasante et, surtout, une telle emprise sur le jeu ? En particulier lors d’un deuxième tiers-temps au début duquel Curty, Tinguely et Smith ont marqué trois buts en une minute et 35 secondes ! Trois buts éclair qui ont démontré que les Yverdonnois ont trouvé une bonne carburation, après avoir été sérieusement bousculés par le HC Moutier lors du tour précédent.

«L’équipe a réalisé une grosse performance collective, relevait le directeur technique du HCY Christian Renaud, qui dirigeait à la bande, car l’entraîneur Jiri Rambousek avait à nouveau chaussé les patins pour ce match. Les joueurs ont parfaitement appliqué le système pour contrer cet adversaire qui, d’habitude, sait si bien utiliser les espaces. Les trois blocs ont tout le temps été très impliqués et notre jeune gardien, Dylan Berutto, a de nouveau fait un grand match. On a réussi à mettre les Chaux-de-Fonniers sous pression en allant plus vite qu’eux, en préservant mieux le puck et en les poussant dans leurs derniers retranchements.»

D’entrée, on a en effet senti que le HCY était décidé à tout mettre en oeuvre pour contrer les Neuchâtelois. Et même si ces derniers ont eu des occasions plus franches, ils ne s’attendaient sans doute pas à trouver en face une équipe aussi décidée et si bien organisée. Multipliant les combinaisons et procédant par des passes directes, tout en remontant rapidement la patinoire, Yverdon a réussi à asphyxier son adversaire dès le début de la période médiane. Et, à part un petit flottement de six minutes au troisième tiers, il n’a jamais perdu la main pour s’imposer logiquement et largement.

Vazquez et Pochon blessés

«On a tous fait notre travail et je suis resté concentré à fond contre cette équipe, qui joue plus vite que d’autres, indiquait le gardien Dylan Berutto. Je me sens vraiment bien avec Yverdon, et j’évolue également en ce moment avec les juniors élite du LHC. Nous nous rendons d’ailleurs ce dimanche (ndlr : hier) à Zoug.»

Ayant reçu un puck sur le nez, Vazquez a dû sortir au deuxième tiers, mais il devrait pouvoir jouer demain soir, à Yverdon, lors du deuxième acte de cette demi-finale (20h30). En revanche les Chaux-de-Fonniers ont perdu Pochon, leur fer de lance, qui a aussi reçu un puck au visage et a dû être hospitalisé. Son nez est cassé et l’attaquant souffrirait d’une commotion.

Star Chaux-de-Fonds – Yverdon 1-6 (0-0 1-5 1-1) 0-1 dans la série (best of 5)

Buts : 22e Curty (Rambousek, Paillat/5c4) 0-1 ; 23e Tinguely (Vioget) 0-2 ; 23e Smith (Narbel) 0-3 ; 27e Vioget (Rambousek) 0-4 ; 39e Curty (5c4) 0-5 ; 42e Boiteux (Dubois, Reymond) 1-5 ; 54e Rambousek (Vioget) 1-6.

Star : Lüthi ; Chevalley, Du Bois ; Wüthrich, Vacheron ; Salus, Dubois, Pochon ; Boiteux, Reymond, Duplan ; Scheidegger, Houriet, Teuscher. Entraîneur : Jean-Luc Wicht.

Yverdon : Berutto ; Tinguely, Vazquez ; Bertschi, Luciak ; Narbel, Tekel ; Pizzirusso ; Werro, von Allmen, Pippia ; Paillat, Curty, Rambousek ; Smith, Köppli, Pappalardo ; Vioget. Entraîneur-joueur Jiri Rambousek, coaching assuré par Christian Renaud.

Notes : Les Mélèzes, 112 spectateurs. Arbitrage de Mathieu Priou et Yannick Gnemmi. Pénalités : 9×2’ contre Star ; 7×2’ contre Yverdon. 23E, temps-mort demandé par Star, qui joue notamment sans Turler. Le HCY sans Joliat (camp d’entraînement), Deschenaux (blessé), Walther et Koch (au repos).

Delémont crée la surprise à Fleurier

Dans l’autre demi-finale du groupe, Delémont a remporté le premier match 6-4 sur la patinoire de Fleurier, dominateur de la saison régulière. C’est d’autant plus étonnant que les Jurassiens ont évolué sans leur attaquant vedette Steven Barras au cours de ce match.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Roger Juillerat