Logo

«J’ai pu prendre confiance en moi»

17 mars 2017 | Edition N°1957

Hockey – playoffs 2L – Débarqué à la mi-saison après le départ surprise de Grégory Thuillard, le gardien Dylan Berutto s’est fait une place depuis son arrivée au HC Yverdon. Interview.

Dylan Berutto se dit confiant avant l’acte III de la finale de playoffs face au HC Delémont-Vallée. ©Michel Duperrex

Dylan Berutto se dit confiant avant l’acte III de la finale de playoffs face au HC Delémont-Vallée.

Débarqué des juniors élite A du Lausanne HC en décembre dernier, Dylan Berutto a eu la lourde tâche de succéder à Grégory Thuillard dans la cage du HC Yverdon. Un défi largement relevé, puisque le Lausannois de 18 ans est l’un des grands artisans de la belle saison que réalise la formation de la Cité thermale.

 

 

Dylan Berutto, le HCY est en passe d’écrire l’une des plus belles pages de ces dernières années, à un match de remporter la finale du groupe 5 (voir encadré). Comment vous-sentez vous à la veille de cette rencontre décisive ?

Très bien. Je ne vous cache pas que je ressens un peu plus de pression que lors des rencontres précédentes, mais je me sens prêt. On a toujours bien joué à domicile. Il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas cette fois encore.

A 18 ans, vous pourriez vivre votre première promotion en 1re ligue, qui plus est en tant que gardien n°1. Une situation qui tranche avec votre statut de remplaçant avec les juniors élite A au Lausanne HC…

Oui, même si ça joue un peu moins vite en 2e ligue que chez les juniors. Je ne regrette pas du tout de m’être engagé avec le HCY. Ce transfert m’a fait du bien. J’ai pu reprendre confiance en moi. Bénéficier de davantage de temps de jeu me booste et me donne envie de mieux faire à chaque match. Et puis, ces temps-ci, lors des matches de playoffs, on joue devant 400, voire 500 spectateurs. Chez les juniors, il n’y a que les parents des joueurs dans les tribunes, et encore…

On imagine que ça n’a pas dû être évident de succéder à l’ancien gardien de Ligue nationale Grégory Thuillard.

Effectivement. C’était d’ailleurs mon ancien entraîneur. Il a un parcours qui fait rêver pas mal de ses pairs. Mais j’ai bien été intégré par l’équipe, qui m’a très vite fait confiance. La transition n’a donc pas été trop pénible. Et puis, on a un bon groupe. Je me sens bien.

En parallèle à votre place de gardien titulaire à Yverdon, vous continuez à suppléer Matteo Ritz à Lausanne. Comment gérez-vous cette double casquette ?

J’aime cette situation. Lorsque Stéphane Rochette (ndlr : chef de la formation à Lausanne) m’a demandé si je voulais bénéficier d’une licence B avec Yverdon, je n’ai pas hésité. Pour le moment, j’arrive à jongler entre mon poste de remplaçant à Lausanne et celui de titulaire au HCY.

Justement, savez-vous déjà où vous serez amené à jouer la saison prochaine ?

Je n’en ai aucune idée. Après, que ce soit à Lausanne, à Yverdon ou ailleurs, je saurai m’adapter. J’aime les challenges. Intégrer le HCY en cours de saison en a été un, et je n’ai pas été déçu.

Vous avez 18 ans, l’âge où, bien souvent, on se pose un tas de questions sur son avenir. Comment voyez-vous le vôtre ?

Comme beaucoup de jeunes joueurs, j’aimerais embrasser une carrière professionnelle. Mais je garde les pieds sur terre et souhaite déjà obtenir ma maturité. Pour le reste, on verra bien ce que l’avenir me réserve.

 

Le HCY titré ce soir ?

 

Le HC Yverdon accueille le HC Delémont-Vallée, ce soir (coup d’envoi à 20h15). Après la victoire 7-5, il y a une semaine, et le succès 4-3, acquis mardi dernier sur la glace des Jurassiens, la rencontre de ce soir pourrait déjà s’avérer décisive. En cas de nouvelle victoire, les hommes de Jiri Rambousek remporteraient la série 3-0 et seraient sacrés champions du groupe 5 de 2e ligue.

Si le HCY s’impose, il ne restera plus qu’un match à jouer, celui pour le titre de champion romand, face au vainqueur de la finale de l’autre groupe de Suisse romande, Red Ice II ou Meyrin -les Genevois mènent 2-0 dans la série. Puis, les Yverdonnois pourront pleinement profiter des vacances.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Simon Gabioud