Logo

Kevin Auberson se révèle à un niveau qu’il n’espérait pas

14 avril 2015
Valentin Guillod, pilote de niveau mondial, a survolé les deux manches dans la catégorie open. Du grand spectacle. © Michel Duperrex

Valentin Guillod, pilote de niveau mondial, a survolé les deux manches dans la catégorie open. Du grand spectacle.

Kevin Auberson fait bel et bien partie du triumvirat qui règne sur la catégorie MX2 du championnat suisse. Le pilote d’Epautheyres a fait la démonstration éclatante, lors d’une magnifique édition du Motocross de Payerne, le weekend dernier, qu’il faudrait compter sur lui cette saison. S’il a terminé troisième de la journée, derrière les deux Alémaniques qui dominent le début de saison, il a clairement montré quel était son rang: celui d’un candidat à la victoire, au même titre que Cyrill Scheiwiller et Andy Baumgartner, respectivement vainqueurs de la première et de la deuxième manche.

Les pilotes se jettent à corps perdu dans le premier virage, juste après le départ. © Michel Duperrex

Les pilotes se jettent à corps perdu dans le premier virage, juste après le départ.

Il faisait chaud, dimanche, pour la deuxième journée du Motocross de Payerne. Du coup, le public a massivement répondu présent et il régnait une ambiance de festival aux abords de la piste de Combremont-le-Petit. Les stands de boissons fraîches et de glaces étaient pris d’assaut, tandis que tous les bénévoles avaient le sourire, ravis de voir autant de jeunes -étrennant leurs habits d’été- et de familles au rendez-vous de leur manifestation.

Ambiance festival, dans l’herbe de Combremont. © Michel Duperrex

Ambiance festival, dans l’herbe de Combremont.

Sur la piste, ça envoyait du lourd et il n’a guère manqué qu’un succès régional pour que le tableau soit parfait. Kevin Auberson pensait bien l’obtenir, d’ailleurs. Après avoir signé les meilleurs temps des essais, le régional a dominé toute la première manche. «J’ai compté jusqu’à sept secondes d’avance, pestait-il, sur son stand, en sirotant sa boisson réhydratante. Scheiwiller est revenu de je ne sais où et finit cinq dixièmes de seconde devant moi…»

Mathieu Simon (Yvonand). © Michel Duperrex

Mathieu Simon (Yvonand).

Remonté comme une horloge, le régional a abordé la seconde manche animé d’une envie de revanche et, là encore, il a mené les débats pendant une bonne partie de la course. Mais, l’estomac retourné, il n’a pas tenu le rythme jusqu’au bout et a dû se contenter d’une troisième place. Il a même frisé le code en chutant, quelques tours avant l’arrivée, mais ses poursuivants n’ont pu profiter de cette mésaventure. Le symbole de la marge qui existe entre les trois premiers et les autres.

A l’arrivée, Kevin Auberson parvenait parfaitement à positiver son troisième rang final au Motocross de Payerne. «Je suis super content. Avant cette journée, je disais que Scheiwiller et Baumgartner étaient plus rapides que moi, mais j’ai vu aujourd’hui que je pouvais être dans le coup. J’ai roulé à un niveau que je ne me sentais pas encore capable d’atteindre», relevait-il.

Il va remonter

Kevin Auberson, deuxième et... déçu, après la première manche. © Michel Duperrex

Kevin Auberson, deuxième et… déçu, après la première manche.

Au général, il ne figure qu’au huitième rang, pénalisé par ses deux abandons à Aeschlenberg, lors de l’ouverture de la saison. Mais il ne fait guère de doutes que, s’il ne connaît pas de nouveau couac, le pilote d’Epautheyres va remonter dans la hiérarchie. A confirmer dès la semaine prochaine, à Wohlen.

Il n’était pas le seul régional en lice, dimanche, lors des manches de championnat suisse organisées à Combremont-le-Petit. Dans la même catégorie que lui, deux jeunes de la région faisaient leurs débuts chez les adultes. Tous les deux sont parvenus à se qualifier pour les manches, mais seul Kilian Allard (Donneloye) a réussi à entrer dans les points, grâce à sa 18e place lors de la première course. Mathieu Simon (Yvonand) est resté en retrait, mais il a assurément engrangé de l’expérience pour la suite de sa carrière.

Kilian Allard (Donneloye) a marqué ses premiers points en MX2. © Michel Duperrex

Kilian Allard (Donneloye) a marqué ses premiers points en MX2.

En juniors 125 2T, Nicolas Favre (Le Pont) a pris le huitième rang de ce qui constituait la première journée de la saison. Pour finir, Romain Vonlaufen (Vallorbe) a pris le 27e rang dans la catégorie mini 85.

A noter que, dans la catégorie reine, en open, Valentin Guillod, du Vully, a brillé comme le soleil de ce beau week-end d’avril en remportant les deux manches.

 

Magnifique édition

Selon les organisateurs, 5500 à 6000 personnes ont assisté aux courses du week-end. Une affluence à la hausse par rapport à l’édition 2014, qui s’explique sans doute par les conditions météo idéales. «C’était une magnifique édition», se réjouit Michel Ménétrey, président du MCC Combremonts, club en charge de la manifestation.

Seul coup dur du week-end: la blessure du Français Vincent Berthomé, dimanche, lors des essais chronométrés, qui s’est notamment cassé le bassin. Il a pu être rapatrié hier. Le programme de la journée a pris un peu de retard à la suite de son accident.

Tous les résultats sur: www.swissmoto.org

Lionel Pittet