Logo

La Coupe de Noël a son roi indétrônable

15 décembre 2015

Marche athlétique – Le Portugais Luis Correia, du Club des marcheurs de Cour Lausanne, a remporté pour la troisième fois consécutive la compétition yverdonnoise.

Le routinier Luis Correia (au centre) file devant le jeune Français Martin Come. Les deux hommes, qui ont dominé la course, prennent un tour à l’Yverdonnoise Millija Zinkovska. © Champi

Le routinier Luis Correia (au centre) file devant le jeune Français Martin Come. Les deux hommes, qui ont dominé la course, prennent un tour à l’Yverdonnoise Millija Zinkovska.

C’est à un véritable duel qu’ont pu assister les spectateurs amassés près de la cabane de la Roselière, à Yverdon, dimanche matin. D’un côté, Luis Correia, 37 ans, du Club des marcheurs de Cour Lausanne, récent champion du monde vétéran, titré à Lyon. De l’autre, Martin Come, 20 ans, du club d’Annecy Haute Savoie Athlétisme. Au bout du suspense, c’est finalement l’expérimenté Portugais qui a remporté la 32e édition de la Coupe de Noël. Il s’est imposé pour la troisième fois consécutive, réalisant un temps de 43’36 sur la distance de 10 km. Le vainqueur soulignait que la course avait été plutôt facile pour lui, même si son dauphin n’est arrivé que deux secondes plus tard.

Les deux hommes se connaissent et il n’y a pas de rivalité entre eux. Ils ont, tous deux, pris part trois fois à l’épreuve yverdonnoise. «J’ai gagné la première fois que j’ai participé et lui les deux dernières. On s’entend bien, il n’y a pas de soucis, précisait, souriant, le Français. J’ai amélioré mon record de deux minutes, j’avais de très bonnes sensations. C’était un bon test.»

Dora Brière, l’ancienne du CM Yverdon, a participé à l’épreuve en catégorie walking. © Champi

Dora Brière, l’ancienne du CM Yverdon, a participé à l’épreuve en catégorie walking.

Chez les femmes, c’est l’Autrichienne Kathrin Schulze, de Lucerne, qui s’est imposée en 51’42. «J’ai eu besoin de cinq kilomètres pour chauffer mes jambes. Je ne me suis pas beaucoup entraînée pour cette épreuve, mais c’était une course parfaite», relevait-elle. Elle participait pour la deuxième fois à la Coupe de Noël, soulignant apprécier toujours autant l’esprit familial qui y règne.

Cinq pays au départ

Une septantaine de participants, venus de Suisse et aussi de l’étranger, ont bravé le froid pour venir marcher dans la Cité thermale. «Beaucoup de marcheurs de bon niveau font une pause à cette période de l’année, mais il y a quand même cinq pays au départ», notait Daniel Brot. Disc-jockey, speaker et, surtout, organisateur de l’épreuve, il était satisfait des deux nouvelles recrues du club d’Yverdon, Millija Zinkovska (7e) et Liuba Lacroix (13e). Il regrettait, néanmoins, le forfait des deux meilleurs éléments du club, dont Christopher Bürki, blessés.

Gianluca Agosta