Logo

La démonstration des Vipers au Sentier

22 janvier 2014

Hockey – 3e ligue n Score final : 2-15. Le HC Vallée de Joux II a été étrillé lundi soir par les Yverdonnois.

Gaël Dummermuth au milieu de la défense combière.

Gaël Dummermuth au milieu de la défense combière.

Le HC Yverdon Vipers s’est logiquement imposé lundi soir sur la glace du HC Vallée de Joux II, au Sentier. Inspirés et supérieurs à leurs adversaires de la soirée, les hommes de Cédric Crausaz ont rapidement ouvert le score après deux minutes de jeu. Le premier d’une série de quinze buts marqués par les joueurs de la Cité thermale, véritablement en démonstration.

Trop de pénalités

Quelque peu empruntés sur la glace, les Combiers ont eu besoin de temps pour se mettre en route. Ainsi, après 10 minutes de jeu, ils étaient mené 3-0. Cependant, à la 13e minute, en supériorité numérique, Thomas Piazzini a réduit le score d’un superbe tir de la ligne bleue. Dès lors, les hommes de Willy Kohler ont commencé à créer du jeu. Au retour des vestiaires, les quelques spectateurs présents ont assisté à la période la plus équilibrée du match. Durant dix minutes, le HCVJ II a fait jeu égal avec les Vipers, les deux équipes produisant un hockey intéressant. Par la suite, les Combiers ont malheureusement concédé un trop grand nombre de pénalités pour espérer revenir dans la partie.

Bien organisés et techniquement supérieurs, les visiteurs ont alors profité des espaces laissés libres par leurs hôtes pour réussir un festival offensif. Le score final de 2-15 est lourd pour les locaux qui, en jouant à deux blocs, se sont, il faut le souligner, rapidement fatigués. «C’est souvent comme cela, on tient un tiers et après on s’énerve et on prend beaucoup de pénalités, glissait l’expérimenté capitaine combier, Michel Bösiger, déçu. La saison est difficile depuis le début, mais on a quand même du plaisir à jouer. La plupart des joueurs ont 20 ans à peine et on a un peu de difficulté à appliquer nos schémas de jeu, mais ça va donner le tour.»

Revenir à la cinquième place

Dans le camp adverse, les joueurs étaient comblés, à l’image d’Adrien Rossi : «On a abordé la rencontre comme un match piège. On est tout de suite très bien entré dans la partie, on a fait un bon premier tiers et après c’était à sens unique.» Grâce à son succès du soir, le HC Yverdon Vipers remonte à la septième place. Une satisfaction, comme le souligne Adrien Rossi : «On fait une bonne saison, on a dépassé le nombre de points qu’on avait l’an dernier. Si on fait une bonne fin de championnat, on pourra accrocher la cinquième place.»

 

HC Vallée de Joux II – HC Yverdon Vipers 2-15 (1-4 1-5 0-6)

Buts : 3e Jancik (Baillot) 0-1 ; 6e Lugeon (Rossi) 0-2 ; 11e Martin (Pascarella) 0-3 ; 14e Piazzini 1-3 ; 20e Valko (Dummermuth, Lugeor) 1-4 ; 24e Lugeon (5c4) 1-5 ; 28e Bösiger (5c3) 2-5 ; 30e Dummermuth (Lugeon) 2-6 ; 30e Rosat (Köppli, Binnebeek, 5c4) 2-7 ; 37e Köppli (Pascarella) 2-8 ; 40e Pascarella (Martin, Köppli) 2-9 ; 44e Binnebeek (5c4) 2-10 ; 45e Lugeon (5c3) 2-11 ; 46e Lugeon (Dummermuth/5c4) 2-12 ; 49e Binnebeek (Pascarella/5c4) 2-13 ; 56e Martin (Köppli) 2-14 ; 60e Valko (Dummermuth) 2-15.

HCVJ II : Fawer (40e Buret); Rochat, Bösiger ; G. Menoud, Sandmeier, L. Menoud ; Piazzini, Beday ; Peytregnet, Despland, Chaoui ; Wild, Jaquenoud, Follonier.

Vipers : Crausaz ; Binnebeek, Rosat ; Pascarella, Köppli, Martin ; Dummermuth, Curchod ; Lugeon, Rossi, R. Valko ; Rauber, F. Valko ; Jancik, Baillot, Briod. Entraîneur : Cédric Crausaz.

Notes : Patinoire du Sentier, 27 spectateurs, arbitrage de Laurent Rochat. Pénalité : 10×2’, 1×10’ et 1×25’ (pénalité de match) contre HCVJ II ; 6×2’ contre les Vipers. Le HCVJ sans son entraîneur Willy Kohler (malade).

Sébastien Cala