Logo

La relève en or de l’US Yverdon Athlétisme

2 mars 2011

Athlétisme – Elodie Jakob (M20), avec deux titres, et Loïc Gasch (M18) sont devenus champions suisses indoor à Macolin dans leurs catégories respectives. Et avec une marge déconcertante!

Loïc Gasch et Elodie Jakob réunis au Centre thermal. L’avenir de l’USY.

Loïc Gasch et Elodie Jakob réunis au Centre thermal. L’avenir de l’USY.

On ne la présente plus, Elodie Jakob, multirécidiviste ès titres nationaux. Et elle en a remis une double-couche le week-end passé, à Macolin, en indoor. Mais elle n’a pas été la seule athlète de l’USY Athlétisme à se parer d’or. A ses côtés, un néophyte. Nouveau au club -il y est arrivé en août 2010- et nouveau dans la discipline, puisqu’auparavant il ne pratiquait qu’avec plus de parcimonie, au sein de la FSG Le Château (Sainte-Croix). Le dernier prodige du club nord-vaudois, c’est Loïc Gasch, 16 ans, et champion suisse M18 de saut en hauteur depuis quelques jours! «Un talent naturel. De la trempe d’Elodie Jakob, assure Nicolas Verraires, entraîneur au club de la Cité thermale. Il est arrivé ici alors qu’il n’avait aucune coordination. Mais sa progression est impressionnante et il en a encore sous le pied!»

Il faut dire que le jeune homme a mis rien de moins que onze centimètres dans la vue de son dauphin, grâce à un bond à 1,98 mètres, égalant ainsi son record. Arrivé en sachant qu’il pouvait remporter le titre, compte-tenu des meilleurs performances de ses adversaires, il a tenu le coup lors de ses premiers Championnats nationaux, de nature visiblement décontractée. «J’ai mal commencé en manquant une barre à 1,81 mètre, raconte-t-il, ça m’a stressé un peu, mais la suite s’est beaucoup mieux passée.» A vrai dire, sa seule frustration aura été celle de ne pas franchir les 2 mètres, un pas nécessaire pour être sélectionné au Festival olympique de la jeunesse européenne qui se déroulera en Turquie cet été. Mais lors de son arrivée à l’USY il y a six mois, il ne sautait «que» 1,82 mètres…

Elodie Jakob a écrasé la concurrence tant au saut en longueur qu’au 60m haies en M20. «A la longueur, ça n’a pas été aussi bien que j’espérais, dit-elle, peut-être que je voulais trop une distance.» Car la Pomérane de 17 ans visait les 6 mètres, deux centimètres de mieux que sa meilleure marque. Mais avec 5,83 mètres, elle a remporté le titre avec 18 centimètres de marge! Au 60m haies, elle termine la course en 8”60, 38 centièmes plus vite que ses deux adversaires les plus proches. «Je ne m’attendais pas à faire un si bon chrono. J’étais en super forme», glisse-t-elle tout sourire.

Un bilan exceptionnel complété par les résultats des autres athlètes de l’USY qualifiés, très bons dans l’ensemble. De quoi émouvoir Nicolas Verraires: «On a un groupe en plein essor. La saison d’hiver a été excellente et on est récompensés par ces qualifications et titres aux Championnats suisses.» Et l’avenir de paraître si radieux.

Manuel Gremion