Logo
La salle de sport a trouvé son nom
© Michel Duperrex

La salle de sport a trouvé son nom

18 décembre 2020

La salle de gym triple située à côté du collège En Brit s’appellera La Sablliane, sur décision de la Municipalité.

La nouvelle salle de gymnastique triple d’Yvonand pourrait ne pas avoir uniquement des effets positifs sur la politique scolaire et sportive de la Commune… En effet, grâce à son nom, annoncé lundi dernier par la Municipalité, elle permettra peut-être à certains habitants de la région de connaître le vrai sobriquet des «Yvonandois». Car la Sablliane fait bien évidemment référence au sable, tout comme Lè Tapa-Sabllia, surnom des habitants de la commune.
C’est donc une étape importante du projet qui a été dévoilée lors de la dernière séance du Conseil communal, puisque le nom de la future salle de gym était attendu par l’organe délibérant. Le syndic du village, Philippe Moser, a d’ailleurs fait durer le suspens avant de l’annoncer.

C’est la Municipalité qui a choisi cette dénomination. «Nous avons hésité entre plusieurs options pour effectuer notre choix, comme un sondage populaire, a confié le syndic. Finalement, on a décidé de le donner nous-mêmes.»

Un sobriquet mérité

Or ce nom est mérité, en tout cas selon Emmanuelle Bigot, municipale qui porte le projet de la salle triple. «On a déplacé des tonnes de sable pour cette construction! Les ouvriers n’en pouvaient plus! Alors oui, La Sablliane lui va bien. Ma seule crainte, c’est que le nom soit systématiquement mal orthographié, à cause de ses deux «L».»

Emmanuelle Bigot en a profité pour rassurer sur l’état d’avancement des travaux de l’espace sportif, qui vont bon train. Pour rappel, la salle avait fait l’objet d’une opposition collective au printemps 2019 réunissant 42 personnes. Celles-ci ne voulaient pas de la construction devant chez elles. Mais leur vœu n’a pas été exaucé.

 

Une figure de la commune arrête

 

Après dix-sept ans de collaboration, la Secrétaire municipale d’Yvonand Viviane Potterat prendra sa retraite le 31 décembre et laissera sa place au 1er janvier à Carolane Sutterlet, actuelle secrétaire municipale adjointe. «Mme Potterat a joué un rôle de cheffe d’état-major, de cheffe de l’administration, d’interlocutrice privilégiée, de communicatrice, de coordinatrice et de conseillère, note la Commune dans un communiqué qui lui rend hommage. On ajoutera bien sûr aussi le rôle de gardienne des archives communales, un bien si précieux. Ses différents rôles, elle les a assumés avec passion, professionnalisme et un grand engagement personnel!»

 

La Muni veut continuer

 

Le syndic d’Yvonand, Philippe Moser, a annoncé lundi les positions des sept municipaux concernant les élections communales. Tous souhaitent prolonger leur engagement. Seul Guy-Daniel Beney souhaite encore y réfléchir.

Massimo Greco