Logo

La truffe attire la foule à Bonvillars

27 octobre 2014

Le sixième marché consacré au «diamant noir» a accueilli, samedi, quelque 4000 visiteurs, confirmant le village dans son statut de capitale romande de la truffe.

Les visiteurs se massent pour découvrir les truffes présentées au stand d’Eddy Macuglia. © Nadine Jacquet

Les visiteurs se massent pour découvrir les truffes présentées au stand d’Eddy Macuglia.

Le village de Bonvillars a confirmé, une nouvelle fois, être la capitale de la truffe, même si, après une très forte affluence l’an dernier -plus de 5000 personnes-, cette édition 2014, sixième du nom, s’est avérée «plus relax», selon Pierre- Yves Masson, président de la manifestation. «Le public a sans doute été moins nombreux (autour des 4000 visiteurs), mais il a fréquenté le marché durant toute la journée», relève le responsable.

Alors que 100 à 120 kilos de truffes avaient trouvé preneur en 2013, «ce fut beaucoup moins cette fois», précise Pierre-Yves Masson, sans pouvoir encore articuler un chiffre précis. La raison est simple: les insectes et la météo ont mené la vie dure au précieux champignon. C’est parfois «catastrophique », avec une situation proche de celle de 2003.

Les traditionnelles animations liées au marché ont bien fonctionné. Les places dans les calèches qui servent des fondues aux truffes étaient déjà réservées deux mois avant l’événement. «Ça reste un must», relève le président. La filière de la truffe continue à se développer avec le soutien du Canton de Vaud, souligne encore Pierre-Yves Masson. Environ neuf hectares de truffières ont été plantés en 2014. L’aide est assurée aussi pour 2015 et 2016.

ATS/Réd.