Logo

La Vallée débute par une belle victoire

16 septembre 2016 | Edition N°1830

Hockey – 1re ligue – Les Combiers ont battu Université Neuchâtel (6-1) en ouverture de saison, mercredi dernier, au Sentier.

Thierry Berthoud (à dr.) a libéré le camp combier en marquant le 3-1, en supériorité numérique, à huit minutes du terme de la rencontre. ©Champi

Thierry Berthoud (à dr.) a libéré le camp combier en marquant le 3-1, en supériorité numérique, à huit minutes du terme de la rencontre.

Le HC Vallée de Joux a commencé sa saison 2016-17 par un large succès 6-1 face au HC Université Neuchâtel, mercredi soir au Sentier. Une victoire combière qui s’est dessinée en fin de rencontre, puisque le score était encore de 2-1 à huit minutes du terme.

Le tournant du match est, sans conteste, ce fameux poteau de l’ancien Fribourgeois Sandro Abplanalp à la 51e minute, soit quelques secondes avant la réalisation libératrice de Thierry Berthoud, obtenue en supériorité numérique (52e, 3-1). La différence s’est donc faite lors des situations spéciales, puisque les hommes de Beat Kindler ont trouvé la faille à quatre reprise avec un homme de plus sur la glace et, surtout, ils n’ont pas encaissé le moindre but, en neuf box-play.

«Nous avons concédé trop de pénalités mais avons su rester calmes, reconnaissait le nouvel entraîneur combier. Nous n’avons pas contesté et avons accepté les décisions arbitrales, car nous savions que ça allait tourner et c’est ce qu’il s’est passé en fin de match. Mais il s’agit avant tout d’une victoire d’équipe.» En se montrant solidaire et réaliste, le HCVJ a su passer l’épaule face à un adversaire assez décevant. Alors certes, ces trois points sont mérités et vont faire du bien aux Combiers, eux qui sont encore marqués par ces dernières saisons cauchemardesques, mais la copie rendue mercredi n’était pas parfaite. Les hommes de Beat Kindler doivent, en effet, encore améliorer leur jeu de transition, notamment la première passe à la relance, ainsi que la concrétisation, car ce manque de réalisme a permis aux visiteurs d’y croire durant plus de 50 minutes.

«Je suis content pour mes joueurs car ils ont travaillé très fort et ils ont cru en eux, expliquait le Marsupilami. Nous allons toujours devoir jouer avec le coeur, c’est le seul chemin qui nous permettra de gagner, il n’y a pas de miracle. Cette victoire va nous donner confiance, même si nous devons garder les pieds sur terre. Mais elle doit nous permettre d’avoir moins peur, de changer notre attitude défaitiste et nous permettre de prendre du plaisir sur la glace.» L’égalisation neuchâteloise, seulement trente secondes après l’ouverture du score signée O’Donnell, va dans ce sens. Elle aurait pu déstabiliser une formation encore fragile, il n’en a rien été. Les Combiers ont plutôt livré un match solide. A confirmer dès mercredi prochain à Villars.

HC Vallée de Joux – HC Université Neuchâtel 6-1 (1-1 1-0 4-0))

Buts : 12e O’Donnell (Muller/5c4) 1-0 ; 3e Langel (4c5) 1-1 ; 22e Muller (Le Coultre) 2-1 ; 52e T. Berthoud (Neuschwander/5c4) 3-1 ; 54e Bossard (B. Berthoud, T.Berthoud/5c4) 4-1 ; 55e Berney (Muller/5c4) 5-1 ; 57e T. Berthoud 6-1.

Vallée de Joux : Pfäffli ; Betschart, Knecht ; Neuschwander, Muller ; Bassetti ; Gigon, Bossard, Bochsler ; T. Berthoud, Cachin ; Berney ; Dizerens, O’Donnell, Steinmann ; Le Coultre, B. Berthoud, Humberset. Entraîneur : Beat Kindler.. Entraîneur : Christian Leuenberger.

Uni Neuchâtel : Favre ; Kolly, Tshantz ; Franzin, Joray ; Riedi, Hofmann ; Abplanalp, Fleuty, Langel ; Gay, Evard, Beutler ; Rebetez, Willemin, Zandovskis ; Rotzetter, Wunderlin. Entraîneur : Fabrice Dessarzin.

Notes : Centre sportif, Le Sentier, 130 spectateurs. Arbitrage de Patrick Michaud, Mathieu Priou et Anthony Durussel. Pénalités : 9×2’ + 1×10’ (Betschart) contre HCVJ ; 9×2’ + 1×10’ (Abplanalp) contre Uni NE.

Enregistrer

Chris Geiger