Logo

L’apprentissage continue pour les nouvelles Lucioles

20 mars 2018 | Edition N°2209

La formation féminine des Fireflies d’Yvonand s’est sèchement inclinée à deux reprises face à des équipes plus expérimentées, dimanche à domicile.

Toutes viennent d’horizon différents, ou presque. Elles ne sont que trois – dont deux provenant de l’UC Yverdon – à avoir déjà manié la canne, alors que les huit autres joueuses ne savaient, pour la plupart, même pas réaliser une passe en début de saison. «Ni tirer, d’ailleurs! Aujourd’hui, les autres formations du groupe nous félicitent pour nos progrès», se réjouit Elodie Herren, arrivée chez les Lucioles après avoir arrêté le football l’année dernière. Comme ses coéquipières, elle s’est battue jusqu’au bout, dimanche passé, alors que son équipe organisait la huitième ronde du championnat à Yvonand. Et ce malgré deux revers aussi cinglants qu’anecdotiques.

«Laura Golaz (ndlr: la capitaine) a pris les devants en motivant quelques filles à former une équipe. Puis, par le bouche-à-oreille, d’autres joueuses ont été séduites par le concept. L’état d’esprit est remarquable et, tout en travaillant avec rigueur, on rigole beaucoup. Le maître-mot reste le plaisir», ajoute la joueuse tapa-sabllia, conquise par les valeurs qu’elle a pu retrouver dans les rangs des Fireflies.

Une formation féminine qui tient particulièrement à cœur au club, malgré un manque d’infrastructures indéniable. Problème résolu puisque, une fois par semaine, les nouvelles Lucioles foulent la salle de sport du Gymnase d’Yverdon.

Résultats compliqués

Dépassées tout d’abord par Yens-Morges (11-2), les protégées de Bastien Haller ont ensuite subi la loi du leader Apples (0-8), au terme d’une rencontre plus rythmée. Un score sévère, comme l’évoquait le coach d’Yvonand. «On méritait de marquer au moins une fois. Du point de vue de l’engagement, il s’agissait de notre meilleure prestation.»

A une journée de la fin, le bilan comptable sonne creux pour l’équipe nord-vaudoise, lanterne rouge avec deux petites unités. La progression individuelle est nettement plus encourageante.

 

Fireflies Yvonand – Yens-Morges 2-11 (0-4)

Fireflies Yvonand – Chiefs Apples 0-8 (0-4)

Yvonand: Thuillard; Bornand, Duhin, Golaz (1), Herren, Jaccard, Jordan, Lenoir, Oggier (1), Perret, Rebeaud, Vulliamy. Entraîneur: Bastien Haller.

Notes: En Brit, 65 spectateurs.

Maintien assuré pour les hommes

Egalement engagée en championnat dimanche dernier, la première équipe masculine d’Yvonand est revenue de Sierre avec quatre nouveaux points, grâce à ses deux succès face Sierre (9-7) et Semsales (11-7). Deux prestations abouties qui permettent à la troupe de Styve Furrer d’assurer sa place en 3e ligue.

Loris Tschanz