Logo

Le centre de soutien aux alcooliques change d’espace

22 novembre 2016 | Edition N°1876

Yverdon-les-Bains – La Fondation vaudoise contre l’alcoolisme assiste les personnes dépendantes

François Marville à l’écoute des personnes dépendantes à l’alcool. ©Michel Duvoisin

François Marville à l’écoute des personnes dépendantes à l’alcool.

Besoin d’écoute ou d’un soutien face à l’addiction à l’alcool ? La Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA), créée en 1986 par l’État de Vaud, propose un service de conseil et d’accompagnement pour les personnes dépendantes à l’alcool. Installée auparavant dans les bâtiments du Centre social régional, la fondation a, depuis un mois, déménagé au Centre Saint-Roch, à Yverdon-les-Bains.

Financée par le Canton de Vaud et l’Office fédéral des assurances sociales, la FVA dispose de huit antennes régionales, dont le but est de prendre en charge les personnes souffrant de dépendance à l’alcool. «En Suisse, environ 5% de la population souffre de problèmes liés à l’alcool», affirme François Marville, intervenant social spécialisé en alcoologie et responsable de l’antenne yverdonnois. La fondation apporte un soutien individualisé, destiné aux personnes dépendantes, mais également à leurs proches : conjoints, enfants ou amis. «Nous accueillons des hommes et des femmes de tous âges et de toutes conditions familiales, sociales et professionnelles. Notre but est de leur offrir un accompagnement qui s’inscrit dans la durée, précise l’éducateur social. Par ailleurs, nous basons notre travail sur les connaissances actuelles de l’alcoologie moderne.»

L’addiction à l’alcool peut revêtir plusieurs formes, telles que l’alcoolisme chronique, mais aussi celui de type scandinave, lorsqu’une personne consomme, en général le week-end, une quantité importante de boissons avec un fort taux d’alcool. De plus, l’alcoolisme lié à l’activité professionnelle est de plus en plus présent.

Selon François Marville, «il n’est jamais facile de prendre conscience de son addiction à l’alcool, mais notre fondation se veut une porte d’entrée pour l’écoute et le soutien des personnes dépendantes. De plus, nous ne facturons aucune prestation.» Après un premier diagnostic, la personne pourra être orientée vers une hospitalisation ou vers une institution de désintoxication.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec les différents partenaires de la santé», conclut François Marville.

Fondation vaudoise contre l’alcoolisme, Rue du Nord 3, 1400 Yverdon-les-Bains. Tél.021 623 84 77, sur rendez-vous.

Valérie Beauverd