Logo

Le FC Baulmes repart une fois de plus au combat

26 janvier 2011

Football – 1re ligue -  Après un hiver comme de coutume très agité, le FC Baulmes est en train de reconstruire son équipe et enregistre notamment le départ de son gardien Claudio Gentile. La préparation a débuté à Morges, avec un seul objectif: le maintien.

 

Claudio Gentile, ici face à Servette et Matias Vitkieviez, est parti au Mont. Le FC Baulmes comptera sur Damien Djuric au deuxième tour.

Claudio Gentile, ici face à Servette et Matias Vitkieviez, est parti au Mont. Le FC Baulmes comptera sur Damien Djuric au deuxième tour.

Il y a des clubs, en Suisse, dont on ne parle jamais. Des clubs qui vivent bien, en milieu de classement, et qui, parfois, font un exploit ou l’autre et brisent ainsi la monotonie, mais sans jamais vraiment changer de catégorie ni d’état d’esprit. Et puis, il y a le FC Baulmes, avec qui rien n’est jamais facile, et avec qui rien n’est jamais définitif, sauf le changement éternel. Le FC Baulmes aurait pu être un club stable de 3e ligue, comme tant d’autres, mais a décidé, un jour, de gravir les échelons. Depuis ce jour-là, pas un mois ne s’est passé sans que le FC Baulmes ne fasse parler de lui. On ne va pas résumer ici tous les stades, sans mauvais jeu de mots, par où est passé le club baulméran, mais, une fois de plus, l’hiver 2010 a été agité et le FC Baulmes, le contraire aurait étonné tout le monde, a fait parler de lui. Comment? En allant jouer à Chamblon pour le deuxième tour (voir encadré), en observant le départ de Jean-Michel Aeby (remplacé par son adjoint Metin Karagülle) et en se séparant d’une grande partie de son effectif, dont trois joueurs importants qu’étaient son gardien Claudio Gentile (parti au Mont), Dario Drago (Italie) et Anthony Ciavardini (YS), lequel était, avec «Bosko» Gudelj, le meilleur joueur baulméran au printemps dernier. Beaucoup pour un seul club? Pas pour le FC Baulmes, pour lequel la stabilité n’est pas une garantie de succès. On l’a vu l’an dernier, où l’équipe, exactement à cette époque de l’année, était relégable. Quatre mois plus tard, avec douze nouveaux joueurs, Baulmes était sauvé.

 

Un stage au Bouveret

«La reprise s’est bien passée, oui, il y a des signes positifs. Avec le peu de moyens dont on dispose, on travaille bien», glisse Metin Karagülle. Xavier Leon a signé, ce qui est une bonne nouvelle en défense, et Baulmes teste encore de nombreux joueurs, turcs, brésiliens ou français. Il ne faudra pas se tromper et il est trop tard pour faire de mauvais choix. Une fois une partie de l’effectif trouvée, le FC Baulmes passera trois jours au Bouveret, du 10 au 12 février, y disputant trois matches en trois jours! De quoi forger une condition physique et, surtout, consolider l’esprit d’équipe.

Le miracle du printemps 2010 aura-t-il à nouveau lieu? L’avantage de la trêve hivernale tient aussi à son aspect psychologique: Young Boys M-21 reste là, tout près, dans le viseur, cinq points devant les Baulmérans. On a vérifié: la chasse à l’ours, bernois en l’occurence, n’est pas interdite dans le Nord vaudois. Encore faut-il ne pas trembler au moment de viser. A ce moment-là, et seulement à ce moment-là, le FC Baulmes aura besoin de s’appuyer sur un peu de stabilité, afin que son bras ne tremble pas.

Reprise à Echallens

«Nous avons pris en considération l’aspect purement sportif sans préjuger en aucune manière de la situation du FC Baulmes, un club avec lequel le FC Valmont entretient d’excellentes relations sportives.» Jean-Louis Klaus, président de la Fondation sportive du Mont de Chamblon, aime le football régional et sait que la présence d’un club de 1re ligue est susceptible d’attirer un public important au Terrain des cinq communes, ce qui n’a bien évidemment pas laissé insensible les membres de la Fondation, heureux de valoriser ce très beau site sportif. Sept matches de 1re ligue, avec sans doute un enjeu sportif jusqu’à la fin, voilà de quoi motiver les amateurs de football de la région à se rendre du côté de Chamblon ce printemps. Le premier match est fixé au 27 février face à Echallens.

La Fondation a donc accepté à l’unanimité la requête du FC Baulmes d’évoluer sur son terrain lors du deuxième tour. Si le FC Valmont assurera la tenue de la buvette, le FC Baulmes, en accord avec le FC Valmont, encaissera les entrées et assumera la sécurité aux abords du terrain, tout en s’assurant de l’homologation du terrain pour la 1re ligue. Le FCV gérera la problématique du parcage. A noter que le FC Baulmes ne s’entraînera pas à Chamblon. La Fondation est également compétente pour renvoyer les matches si les conditions météorologiques l’exigent.

La Fondation sportive du Mont de Chamblon précise en outre que la Jeunesse de Montagny a été autorisée à utiliser le terrain et les infrastructures pour le Giron du Nord 2011, lequel se déroulera du 27 au 31 juillet.

Timothée Guillemin