Logo

Le HC Yverdon se saborde en fin de match

27 octobre 2018

Les Yverdonnois, qui menaient 2-1 après deux tiers, ont laissé filer la victoire lors du premier derby de la saison face au HC Vallée de Joux. Grâce notamment à un excellent Timmy Capriati dans les buts, les Combiers ont su saisir leur chance pour s’imposer 5-3.

 

Yverdon avait montré quelques signes de fébrilité mardi à Meyrin. Face à une équipe destinée à jouer le bas de tableau, ceux-ci avaient toutefois été relégués au second plan, derrière une victoire 7-4 et trois points qui ont fait du bien à tout le monde. Et à vrai dire, le HCY a semblé parfaitement avoir appris de ses erreurs. Durant 40 minutes, samedi face à la vallée de Joux, les hommes de Jiri Rambousek n’ont quasiment rien donné à leurs adversaires. Les quelques approximations et autres erreurs individuelles aperçues en terres genevoises paraissent avoir disparu du jeu des Yverdonnois. Les locaux menaient 2-1 après la deuxième sirène et la tendance parlait clairement en leur faveur.

Sauf que, définitivement, cette équipe est autant capable de prendre le dessus sur n’importe quelle formation de son groupe que de se saborder en un temps record. Après avoir fait le plus dur, le HCY a une nouvelle fois démontré qu’il a encore besoin d’un peu de temps pour trouver le bon équilibre. Alors qu’on pensait vraiment Yverdon parti pour une cinquième victoire dans ce championnat et qu’on apercevait même quelques signes réjouissants au niveau du jeu de puissance, Nicolas Gay et ses coéquipiers ont tout perdu en dix secondes. Le temps pour Thierry Berthoud puis Victor Gudel de profiter d’une défense soudainement amorphe et de faire passer le score de 3-2 à 3-4 (46e). Le mal était fait. Thierry Berthoud mettra un terme au suspense quelques minutes plus tard (54e, 3-5, score final).

Malgré un début d’exercice délicat et la pénalité de match distillée à l’encontre de son capitaine Vincent Le Coultre (35e, coup de cross au visage), le HCVJ a prouvé posséder des arguments à faire valoir. A commencer par l’excellent Timmy Capriati. Autant être clair: les visiteurs auraient pu être menés plus largement après 40 minutes. Et si tel n’a pas été le cas, le dernier rempart combier y est pour beaucoup. Depuis la deuxième moitié du dernier championnat, l’homme est vraiment en train de prendre de la place devant les filets et transmet beaucoup de sérénité autour de lui. “Maintenant, on ne doit simplement pas oublier qu’un nouveau championnat a commencé. L’année dernière, on a fini 3e de la saison régulière, mais c’est du passé à présent. En ce moment, on est 8es, et chaque match représente une nouvelle bataille”, a lâché le double buteur Thierry Berthoud.

A noter que les deux formations se retrouveront dans dix jours, toujours à Yverdon-les-Bains, dans le cadre de la Coupe de Suisse.

 

HC YverdonHC Vallée de Joux 3-5 (0-0 2-1 1-4)

Buts: 21 Carlucci 0-1; 28e Gay (Beutler) 1-1; 36e Borgeaud (Gay, Vidmer/5c4) 2-1; 41e Gigon (Berney, Dizerens) 2-2; 42e Gay (Fleuty, Beutler/5c4) 3-2; 46e T. Berthoud 3-3; 46e Gudel 3-4; 54e T. Berthoud (B. Berthoud, Bochsler) 3-5.

HCY: Berutto; Vidmer, Cordey; Baruchet, Reidick; Vazquez, Narbel; Pizzirusso; Borgeaud, Fleuty, Vioget; Beutler, Gay, Rochat; Paillat, Deschenaux, Jé. Curty; Pappalardo, Köppli. Entraîneur: Jiri Rambousek.

HCVJ: T. Capriati; Carlucci, M. Capriati; Neuschwander, Bassetti; Thuillard, Wirz; Le Coultre, Berney, Gigon; T. Berthoud, B. Berthoud, Bochsler; Gudel, Dizerens, Bossard; Cachin. Entraîneur: Beat Kindler.

Notes: Patinoire d’Yverdon-les-Bains, 150 spectaturs. Arbitrage de Julien Dumoulin. Pénalités: 9×2′ contre Yverdon; 11×2′ + 1×5′ + 1×10′ + 1×20′ contre la Vallée. Méconduite de match contre Vincent Le Coultre (35e, coup de canne au visage). Meilleurs joueurs: Nicolas Gay et Timmy Capriati.

Florian Vaney