Logo

Le HCY encore crucifié en prolongation

25 janvier 2010

Les Yverdonnois menaient 3-1 contre le leader Red Ice Martigny qui a égalisé à huit minutes de la fin, puis s’est imposé en prolongation. Yverdon termine quatrième et affrontera Franches-Montagnes lors des playoffs de 1re ligue.

Venue donner le coup d’envoi de la rencontre, l’ancienne Miss Suisse Lolita Morena n’aura pas porté chance au HC Yverdon.

Venue donner le coup d’envoi de la rencontre, l’ancienne Miss Suisse Lolita Morena n’aura pas porté chance au HC Yverdon.

Cruelle défaite que celle concédée samedi soir par le HC Yverdon contre le leader Red Ice, à Martigny. On ose même affirmer que la chance a vraiment souri aux Valaisans face à une équipe nord-vaudoise qui a disputé un excellent match et a tout donné pour aller chercher un succès qui lui aurait permis de terminer au deuxième rang plutôt qu’au quatrième. Puisqu’un tout petit point sépare finalement le HCY de Star Lausanne et Guin, qui, dans leur confrontation, ont pourtant réalisé le score idéal (victoire après le temps réglementaire des Lausannois) pour qu’Yverdon puisse passer devant.

Mais les protégés de Valeri Chiriaev souffrent de l’absence de plusieurs joueurs blessés, d’où une fatigue remarquée en fin de rencontre, certains joueurs ayant joué un bon quart de temps de plus que leurs vis-à-vis.

Barbezat à l’hôpital

Car il faut savoir que le HCY a encore perdu son défenseur Barbezat, dès la 15e minute, projeté dans la bande par Avanthay et victime d’une forte commotion. Il a dû être transporté à l’hôpital de Monthey et ne pourra sans doute pas disputer les premiers matches des playoffs contre Franches-Montagnes. Une équipe jurassienne qui avait joué le même sort que Red Ice aux Yverdonnois il y a trois semaines, lorsqu’elle était menée 5-3 et s’était finalement imposé 6-5 en prolongation.

«Bien sûr que nous sommes déçus de cette défaite sur le fil, relevait le président André Bonzon. Mais j’ai vu ce soir une équipe solidaire, qui aurait tout aussi bien pu s’imposer et prendre les trois points. Sur l’ensemble de ce tour préliminaire, le bilan est quand même positif et l’on a en fait perdu les points capitaux ailleurs. Les matches contre Franches-Montagnes seront difficiles, mais il faut y croire.» De son côté, le capitaine Loïc Merz soulignait que le tournant du match avait eu lieu lorsque, à la 46e minute, sa magnifique combinaison avec Vincent Dériaz n’a pas permis de passer à 2-4, ce même Dériaz se présentant seul à la 52e, mais ne parvenant pas à conclure. Or, c’est 60 secondes plus tard que Red Ice a égalisé à 3-3!
On retiendra encore de cette rencontre le fait que les Yverdonnois, très bien organisés en l’occurrence, ont marqué deux fois en supériorité numérique, alors que la blessure de Barbezat a contraint l’entraîneur à alterner sans cesse ses paires de défense, déjà diminuées par l’absence Ermacora. Samedi prochain, Yverdon attend de patins fermes Franches-Montagnes. Espérons que le public se déplacera en nombre pour soutenir son équipe!

Red Ice – Yverdon 4-3 a. p. (1-3 1-0 1-0 1-0)
Buts: 5e Rapit (Perrin, Imsand/5c4) 1-0. 9e N. Dériaz (Merz, V. Dériaz/5c3) 1-1. 13e Bonzon (Merz) 1-2. 16e N. Dériaz (V. Dériaz, Stastny/5c4) 1-3. 37e Chappot (Benoît Moret) 2-3. 53e N. Schaller (Perrin) 3-3. 61e Gastaldo (Ançay) 4-3.
Red Ice: Brugger; N. Schaller, C. Schaller; Ançay, Gastaldo, Michellod; Avanthay, Lussier; Rapit, Perrin, Chappot; Cretton, Dénéreaz; Zuber, Guex, Imsand; Benoit Moret, Burdet, Benjamin Moret. Coach: Simon Fellay.
Yverdon: San Vicente; Pasche, N. Dériaz; Christinaz, V. Dériaz, Stastny; Barbezat, Merz; Rex, Cordey, Bonzon; Droz; Pottier, Tedjani, Knuchel; Knecht. Coach: Valeri Chiriaev.
Notes: Forum, 382 spectateurs. Arbitrage de P. Boujon. Pénalités: 4×2′ contre Red Ice et Yverdon. Yverdon notamment sans Rochat, Vidmer et Ermacora.
Roger Juillerat