Logo
Le niveau commence à descendre
© Michel Duperrex

Le niveau commence à descendre

19 juillet 2021

Yverdon-les-Bains – La Ville a annoncé ce lundi matin entrevoir le bout du tunnel. Pour la première fois depuis mercredi dernier, le niveau du lac de Neuchâtel commence à baisser. Mais il faudra quelques jours avant de sortir de cette situation de crise. L’interdiction de baignade et les diverses mesures perdureront au minimum jusqu’à la fin de semaine.

“Je vais commencer par un chiffre: 430,73 mètres. Il s’agit de la cote du niveau du lac de Neuchâtel mesurée ce matin à Grandson, lance le syndic Pierre Dessemontet. A 10h, il était un centimètre plus bas. C’est la première baisse que l’on enregistre depuis mercredi dernier.” Heureux d’annoncer cette bonne nouvelle, l’édile précise toutefois qu’il va falloir être encore patient avant de retrouver les rives du lac telles qu’on les connait. “Le niveau va descendre extrêmement lentement. On ne passera pas le seuil des 430,50 mètres (ndlr: la cote minimale pour parler de crue) avant la fin de la semaine. Ce qui signifie que tous les dispositifs et les mesures mis en place jusque-là vont continuer, poursuit le socialiste. Nous avons besoin de l’aide de la population qui, je tiens à le préciser, a d’ailleurs bien réagi durant la première phase. On va lui demander la même résilience et bienveillance pour la deuxième phase qui s’annonce.”

Cette deuxième phase, justement, consiste à maintenir les mesures de protection prises jusqu’ici et à les adapter en fonction de la situation qui commence à se détendre. “Tout le monde a envie de faire un selfie au bord du lac, mais ce n’est pas le moment, a souligné Christian Weiler, municipal de la Sécurité publique. Il faut laisser nos équipes travailler.” Et le chef du Service des travaux de la Ville, Sandro Rosselet, de rassurer: “On est dans une situation préoccupante, mais nous avons une confiance élevée, car elle est sous-contrôle.”

Mais évidemment, tout peut changer d’une minute à l’autre. C’est pourquoi les autorités appellent à la patience, surtout à l’arrivée des beaux jours. Car les activités qui rythment d’ordinaire la vie du littoral resteront interdites au moins jusqu’à la fin de la semaine, comme la piscine, le tennis et les manifestations à La Dérivée, notamment.

 

 

Christelle Maillard