Logo

Le pont de Montagny ouvert demain

21 décembre 2012

La Municipalité d’Yverdon-les-Bains a annoncé hier l’ouverture du pont de la rue de Montagny au trafic individuel motorisé. Elle renonce à recourir contre l’arrêt de la Cour administrative et de droit public. 

Cette portion de rue sera à nouveau ouverte au trafic individuel motorisé samedi.

Les usagers apprécieront sans doute la nouvelle à sa juste valeur: la Municipalité d’Yverdon-les-Bains a annoncé hier qu’elle ouvrait à nouveau le pont de Montagny au trafic individuel motorisé. Cette ouverture sera opérée demain samedi. Elle devrait avoir pour conséquence de diminuer le trafic sur l’axe Midi-Cheminet, et sans doute aussi sur celui reliant le centre-ville à l’avenue de Grandson.

Cette décision est une consenquence logique de l’arrêt prononcé le mardi 11 décembre dernier par la Cour administrative et de droit public du Tribunal cantonal, qui a annulé toutes les mesures prises dans ce quartier par l’Exécutif yverdonnois, à l’exception d’une obligation de tourner à droite à l’intersection de la rue des Uttins et du chemin de la Blancherie, qui n’avait été contestée par aucun recourant. Toutes les mesures signalétiques prises dans ce quartier seront supprimées dès samedi également.

La pression sur les rues résidentielles situées au nord de la rue de Montagny devrait donc logiquement diminuer.

La Municipalité a également annoncé qu’après une étude approfondie de l’arrêt de la Cour cantonale, elle renonce à recourir au Tribunal fédéral. Cette décision devrait contribuer à ramener de la sérénité après un automne particulièrement agité sur le front de la politique de la mobilité.

Mesure préventive…

Dans son communiqué, la Municipalité déplore la position de la Cour cantonale, dans la mesure où l’Exécutif avait agi dans un esprit de renforcement de la sécurité: «…la fermeture de la rue et du pont de Montagny avait été décidée pour améliorer la sécurité de ses usagers, jugée insatisfaisante en raison de la configuration de la rue…». La Cour a reproché à la Municipalité d’avoir pris des mesures sans disposer des éléments nécessaires, notamment d’études complètes. L’Exécutif juge que «la réouverture de la rue et du pont de Montagny à toute circulation constitue un retour à une situation jugée dangereuse».

La Municipalité va donc développer «un nouveau projet consensuel pour améliorer la question du trafic et la sécurité des usagers dans ce secteur de la ville. Elle proposera au plus vite des mesures dans ce sens, qui tiendront compte des considérants exprimés dans l’arrêt de la CDAP».

L’Exécutif demande enfin aux usagers de cette rue «d’adopter un comportement responsable et adéquat pour assurer une cohabitation harmonieuse entre piétons, cyclistes, automobilistes et transports publics».

Isidore Raposo