Logo

Le premier pas nord-vaudois d’Aldi à Orbe

26 août 2009

Le hard discounter allemand inaugure sa filiale urbigène demain. C’est la première surface commerciale du genre dans le Nord vaudois, avant Lidl à Yverdon. Et d’autres succursales Aldi?

René Rohner, porte-parole romand d’Aldi Suisse, dans la filiale flambant neuve du discounter à Orbe.

René Rohner, porte-parole romand d’Aldi Suisse, dans la filiale flambant neuve du discounter à Orbe.

Voilà quelques années que l’arrivée des hard discounters allemands est un sujet souvent au centre des discussions dans le milieu concerné. Cette fois, ça y est, le Nord vaudois accueille son premier commerce du genre, à Orbe, route de Chavornay. Il n’aura fallu qu’environ sept mois de travaux, pour une réalisation devisée à 3,3 millions de francs.

La nouvelle filiale d’Aldi, la troisième dans le canton et la 104e du pays, ouvre ses portes dès demain. Comme à l’accoutumée, pas de surprise: le magasin est identique à ce que l’on peut trouver ailleurs. La surface commerciale couvre un peu plus de 1000 mètres carrés, les rayons sont standardisés et le millier de produits proposés suivent la philosophie du discounter: à savoir de qualité et à bon marché. «Entre douze et quinze collaborateurs travaillent dans nos succursales comme ici, à Orbe, précise le porte-parole romand d’Aldi Suisse, René Rohner. Ils ont des contrats allant de 50 à 100%.»

La filiale urbigène recevra journellement la visite de trois camions du Centre de distribution de Domdidier, inauguré l’an dernier. Par ailleurs, 102 places de parc sont prévues pour accueillir la clientèle, au bas de la Cité aux deux poissons.

«Aldi cherche à devenir un discounter de proximité», assure René Rohner. La seule condition: un bassin de chalandise de 20 000 personnes. Forcément, la région yverdonnoise intéresse le groupe. Aldi possède désormais une dizaine de succursales en Romandie, mais son expansion ne cesse de s’accélérer. L’entreprise allemande est arrivée en Suisse en 2004 seulement.

A Orbe, les oppositions de la Commune de Chavornay, concernant le trafic engendré, et pour la sécurisation du passage à niveau, avaient été levées après que toutes les parties se sont entendues. Désormais, les habitants de la région feront connaissance avec les produits Aldi.

Manuel Gremion