Logo

Le rugby s’invite au Stade Municipal

4 novembre 2016 | Edition N°1864

Rugby – Néo-promue dans le groupe 1B, l’équipe de Suisse va disputer deux matches internationaux à Yverdon, les 19 et 26 novembre prochains, face au Portugal et à la Moldavie. Le président du RCY Vincent Piguet raconte.

Vincent Piguet a commencé sa carrière de rugbyman en 1974, l’année de fondation du club yverdonnois, dont il est l’actuel président. C’est notamment grâce à lui que l’équipe de Suisse évoluera au Stade Municipal, dans quelques jours. Cela valait bien de ressortir son ancien maillot de la sélection à croix blanche. ©Carole Alkabes

Vincent Piguet a commencé sa carrière de rugbyman en 1974, l’année de fondation du club yverdonnois, dont il est l’actuel président. C’est notamment grâce à lui que l’équipe de Suisse évoluera au Stade Municipal, dans quelques jours. Cela valait bien de ressortir son ancien maillot de la sélection à croix blanche.

Yverdon est terre de rugby. Les deux titres nationaux et les deux Coupes remportées par le club local sont là pour en témoigner. Les prochains matches de l’équipe nationale -récente promue dans le groupe 1B, le troisième échelon continental- au Stade Municipal en constitueront un nouvel exemple. Le XV helvétique se mesurera, tour à tour, au Portugal et à la Moldavie, à la fin du mois.

Président du RC Yverdon, Vincent Piguet est lui-même un ancien de l’équipe nationale. Avec seize sélections au compteur, il est l’Yverdonnois le plus capé lors de rencontres officielles. «Je me souviens de mon premier match. C’était au Luxembourg, dans les années 70. On y avait remporté la première victoire de la Suisse en compétition officielle», raconte ce pur produit du cru. L’ex-centre le reconnaît toutefois volontiers, c’était alors «un peu l’âge de la pierre du rugby suisse». Depuis, si la Suisse reste une petite nation de l’Ovalie, elle a fait d’énormes progrès. Au point d’intégrer le top 18 européen, en mai dernier.

A la tête du RCY depuis l’été 2015, Vincent Piguet et son comité s’attellent non seulement à remettre le club sur les rails, mais ils couvaient également le souhait d’organiser un événement d’importance. Avec la bénédiction des autorités communales, le club s’est profilé pour accueillir des rencontres internationales sur le terrain… de foot d’Yverdon. La réponse n’a pas tardé : la Cité thermale a obtenu de recevoir les deux premières rencontres de l’histoire de l’équipe de Suisse à un tel niveau.

Une équipe de semi-pros

Actuellement, la sélection nationale est composée de nombreux joueurs semi-professionnels qui, pour la plupart, militent en Fédérale 1 (la 3e division française, après le Top 14 et la Pro D2). Le staff a changé il y a peu, lors d’une affaire qui a fait grand bruit dans le milieu. Début octobre, les responsables de l’équipe nationale ont, suite à la promotion, demandé à pouvoir bénéficier de plus de ressources. «La Fédération n’a pas pu accéder à leur demande, notamment à cause d’une décision des clubs, qui avaient souhaité que tous les moyens ne soient pas uniquement dotés à la tête de la pyramide», éclaircit Vincent Piguet.

Les instances du rugby national ont reçu de nombreuses offres pour reprendre le flambeau, et le choix s’est porté sur un duo d’entraîneurs venus de France : Olivier Nier, notamment ancien sélectionneur de la Roumanie, l’une des nations les plus brillantes en Europe, et Eric Melville, ex-international français d’origine sud-africaine. Mathieu Guyou, 47 sélections en équipe de Suisse, a, pour sa part, été nommé manager.

En se frottant au Portugal dans quinze jours, puis à la Moldavie une semaine plus tard, la Suisse va trouver du répondant. «Plusieurs Portugais évoluent en Top 14, dont le troisième ligne binational de Clermont Auvergne, Julien Bardy. Les Moldaves jouent, pour la plupart, en Roumanie. Ce ne sont pas des rigolos», prévient le président du RCY, qui espère voir les tribunes du Stade Municipal bien garnies en ces occasions uniques.

Au programme

Rugby Europe Trophy 2016-2017 Matches de l’équipe de Suisse au Stade Municipal, à Yverdon.

Samedi 19 novembre 15h Suisse – Portugal

Samedi 26 novembre 15h Suisse – Moldavie

Le Trophy est la compétition des six équipes de la 3e division du rugby européen (après le Tournoi des VI Nations et le Championship). La Suisse se retrouve face au Portugal, à la Moldavie, à la Pologne, à l’Ukraine et aux Pays-Bas.

Enregistrer

Manuel Gremion