Logo

Le soleil était de la partie

4 juillet 2016 | Edition N°1777

Cyclisme – Sept-cent amateurs de la petite reine ont arpenté les routes du Nord vaudois, hier, à l’occasion de la 14e édition de la Favorite. Une réussite à tous les niveaux.

Les participants de la Favorite ont goûté aux pavés de la place Pestalozzi. © Dulima Perez

Les participants de la Favorite ont goûté aux pavés de la place Pestalozzi.

Pour sa 14e édition, la Favorite avait mis les petits plats dans les grands en proposant, à nouveau, quatre parcours aux cyclosportifs qui ont largement répondu à l’invitation d’arpenter les routes du Nord vaudois.

Les participants avaient le choix entre quatre distances. La plus petite boucle permettait aux amateurs de s’essayer sur 45 km alors que les cracks ont enquillé 120 km. Même passion, même plaisir, les pelotons de tous niveaux ont profité du soleil dominical pour rouler en toute convivialité. «Les préinscriptions, via MSO, ont fait un véritable tabac. Avec le mauvais temps qui a perduré en ce début de saison, les gens ont envie de sortir dès qu’il fait beau, cela a fait nos affaires», a relaté le secrétaire du comité d’organisation, Raymond Briand, avant de concéder une petite faille: «Avec cette participation record de 700 personnes, il nous a manqué une centaine de maillots! Heureusement, personne ne nous en a tenu rigueur».

Satisfaction générale

Petits délires, lors du passage d’un peloton, dans le village de Bavois. © Champi

Petits délires, lors du passage d’un peloton, dans le village de Bavois.

Sourire en «v», le président Donato Lauria s’est, lui, félicité d’une organisation sans faux pli: «Il n’y a que du positif à relever. Les gens sont heureux et ne cessent de nous donner des feedbacks positifs. L’atmosphère est excellente et la réputation de notre cyclo dépasse largement le rayon du Nord vaudois».

Le sécrétaire Raymond Briand, le spécialiste de BMX Romain Tanniger , Valérie Jaggi Wepf, municipale d’Yverdon, et le président Renato Lauria. © Champi

Le sécrétaire Raymond Briand, le spécialiste de BMX Romain Tanniger , Valérie Jaggi Wepf, municipale d’Yverdon, et le président Renato Lauria.

Comme de coutume, de nombreux participants des autres cantons romands, mais également des Français et des Alémaniques ont composé les pelotons et communié sous les rayons bienveillants de l’astre divin. A l’arrivée aux Isles, les mines étaient réjouies.

Formule gagnante

Plaisir partagé, même à la montée. © Champi

Plaisir partagé, même à la montée.

Ambiance et convivialité sont les maîtres mots de cette désormais incontournable manifestation cycliste. «Le fait que ce ne soit pas chronométré libère les esprits et les gens sont là, avant tout pour se faire plaisir. Certes, il y en a toujours qui enclenchent leur chronomètre personnel et évidemment que certains roulent à bloc. Mais sans chrono officiel, tout le monde est bien plus détendu», a estimé le président, à l’heure d’expliquer le succès rencontré par la Favorite.

Le ravitaillement à Bretonnières s’est déroulé dans une ambiance bon enfant. © Champi

Le ravitaillement à Bretonnières s’est déroulé dans une ambiance bon enfant.

Troisième des Championnats de Suisse à Aigle, la veille, le spécialiste de BMX grandsonnois Romain Tanniger et le cyclosportif portugais Manuel Lemos, qui reliera Yverdon à Porto au bénéfice de l’Association Porte-Bonheur, ont été honorés. Les organisateurs leur ont remis un chèque de mille francs, lors de la désormais traditionnelle cérémonie des coups de coeur de la Favorite.

Marc Fragnière