Logo

Le titre de la confirmation pour les Yverdonnoises

25 mars 2014

Volleyball – Filles M23 – Les protégées d’Alain Groux ont été sacrées championnes vaudoises pour la deuxième fois consécutive. Du grand art !

Les Yverdonnoises championnes vaudoises. Debout, de g. À dr.: Léonie Boudry, Sandrine Bornand, Jessica Hierl, Virginie Lavanchy, Julie Husmann, Isabelle Duong, Léa Bovay, Alain Groux (entraîneur). Accroupies, de g. À dr.: Selma Memic, Laura Denervaud, Marie-Justine Scheder et Kati Ilieva.

Les Yverdonnoises championnes vaudoises. Debout, de g. À dr.: Léonie Boudry, Sandrine Bornand, Jessica Hierl, Virginie Lavanchy, Julie Husmann, Isabelle Duong, Léa Bovay, Alain Groux (entraîneur). Accroupies, de g. À dr.: Selma Memic, Laura Denervaud, Marie-Justine Scheder et Kati Ilieva.

Sacrées championnes vaudoises pour la deuxième année consécutive, avant même leur ultime rencontre, les M23 d’Yverdon-Ancienne se déplaçaient à Cossonay, vendredi soir, avec l’ambition «de terminer le second tour invaincues », selon la volonté de Celui-ci avait aussi à coeur de «faire jouer toutes filles, et pour commencer à préparer la saison prochaine».

Face à une formation qui termine sur le podium, au troisième rang, les Nord-Vaudoises ont éprouvé quelques difficultés à imposer leur supériorité pourtant manifeste. Au bénéfice d’un contingent plus étoffé, elles ont dû retrousser leur manches pour contrer une formation locale qui a disputé une très bonne partie et qui aurait sans doute obtenu davantage avec un soupçon de chance en plus.

Cossonay a en effet bénéficié d’une balle de set dans la deuxième manche, puis a aisément surclassé des Yverdonnoises quelque peu déconcentrées au troisième set. Un blanc qu’a tenté d’expliquer Kati Ilieva : «En menant deux sets à rien, nous avons cru que c’était gagné. Cossonay a alors haussé le niveau de son jeu et nous avons totalement subi. Nous sommes des habituées.»

© David Gétaz

© David Gétaz

La plaisanterie a failli perdurer en quatrième manche, puisque les joueuses locales ont mené jusqu’à 7-1 avant qu’Yverdon recouvre ses esprits et entame une remontée spectaculaire qui mènera jusqu’au gain final de la partie, dans une explosion de joie et de fierté autant légitimes que méritées.

Une fois la cérémonie de remise des médailles terminée, Isabelle Duong et Kati Ilieva, d’une même voix, se déclaraient «contentes du titre, mais tristes, car quelques-unes d’entre nous ne pourront plus évoluer en juniors la saison prochaine ». Rejointes par le reste de l’équipe, c’est ensemble qu’elles ont avoué une grande complicité autant sur le terrain que hors volleyball. «Dans nos matches nous n’avons jamais lâché prise. Nous sommes toutes des copines et nous nous voyons régulièrement. Cette complicité nous a bien aidées.» Et de conclure, en équipe bien sûr : «Nous voulons remercier Alain (Groux) pour ce qu’il nous a apporté, c’est beau de terminer un cycle avec une médaille.»

 

VBC Cossonay M23 – VBC Yverdon-Ancienne M23 1-3 (17-25 24-26 25-14 15-25)

Cossonay : Rosset ; Roth, Costa ; Ruffieux, Garcia ; Niava ; Chappuis. Entraîneur : Anthony Petiot.

Yverdon : Scheder ; Husmann, Ilieva ; Duong, Lavanchy ; Bovay ; Bornand, Memic, Boudry, Denervaud, Hierl. Entraîneur : Alain Groux.

Notes : Salle du Pré-aux-Moines, 20 spectateurs. Arbitrage de MM Christophe Cottier et Marc-Olivier Christinat.

Aurélien Abla