Logo

Les Amis-Gyms de retour sur le podium 5 ans après

17 septembre 2014

Gymnastique de sociétés – Les Yverdonnois ont décroché le bronze dans la discipline du sol aux Championnats suisses disputés à Lyss. La FSG Pomy est, elle, rentrée bredouille.

La nouvelle production des Amis-Gymnastes d’Yverdon a séduit tant le jury que le public bernois.

La nouvelle production des Amis-Gymnastes d’Yverdon a séduit tant le jury que le public bernois.

Après cinq ans de mésaventures, les actifs-actives d’Yverdon Amis-Gymnastes sont remontés, durant le week-end, sur le podium des Championnats suisses de sociétés dans la discipline du sol.

On les sentait très proches d’un exploit samedi déjà, lors des qualifications, lorsqu’ils se classaient quatrièmes, à deux centièmes des Zurichois de Rüti et du podium. Leur programme de compétition 2014, orchestré par Myriam Bertholet- Laala, avait déjà permis aux Aminches de briller lors du gala de la Fédération suisse de gymnastique au mois de mai, ainsi que lors des compétitions cantonales et régionales avant la pause estivale. Lors des finales du dimanche, il fallait non seulement réitérer la production parfaite de la veille, mais aussi convaincre les juges de bouter une des sociétés alémaniques hors du podium. Les gymnastes yverdonnois ont su jouer leur rôle de fauteurs de trouble dans cette hiérarchie établie. Après une démonstration très appréciée de tout le public et largement applaudie, ils sont montés sur la troisième marche d’un podium national pour la quatrième reprise dans la spécialité, après les réussites de 2007, 2008 et 2009. A noter que trois de ces quatre succès ont eu lieu à Lyss !

Ils ont eu moins de chance, en revanche, pour leur production au saut mini-trampoline qui, malgré une exécution et une synchronisation de haut vol, n’a pas pu passer le couperet des qualifications. Le tirage au sort défavorable a certainement joué un rôle, estimaient les observateurs. La FSG Pomy, qu’on attendait dans sa discipline de prédilection, la combinaison d’engins, n’a elle non plus pas passé le cap des qualifications.

Ces Championnats suisses ferment leur rideau sur un résultat mitigé dans l’ensemble pour les gymnastes romands, avec seulement deux finales (Yverdon et Aigle). Ils se donneront, quoi qu’il arrive, tous rendez-vous l’année prochaine, dans la Cité thermale. En effet, 2015 marquera le grand retour de la compétition -organisée pour la dernière fois à Yverdon en 1992 !- de ce côté-ci de la Sarine.

David Piot