Logo
Les caisses vides, le Carnaval compte sur 2024 pour se sauver
Malgré les soucis internes et financiers, la fête avait été belle en février de cette année, à l’occasion d’une édition placée sous le thème de la mythologie nordique. © Zsolt SARKOZY

Les caisses vides, le Carnaval compte sur 2024 pour se sauver

23 novembre 2023

Sainte-Croix – Alors que la manifestation débute dans 79 jours, la Commune annonce une restructuration du plus gros événement de la région, miné par un important déficit et des problèmes de gestion. Un nouveau comité a été élu et cherche bénévoles et sponsors pour rentabiliser une édition 2024 cruciale.

Pour beaucoup, la Commune de Sainte-Croix est synonyme de fête. Et plus précisément d’une fête, celle du Carnaval qui a lieu chaque année et qui rassemble des milliers de personnes sur le Balcon du Jura. Mais après la noce… vient souvent la gueule de bois. Une réalité pour les organisateurs du Carnaval de Sainte-Croix, en particulier lorsqu’arrivait l’heure de s’intéresser aux finances de l’événement.

Lundi, dans un communiqué de presse, la Municipalité de Sainte-Croix a annoncé de gros changements dans l’organisation du comité de la manifestation. «Après plusieurs années de non-suivi budgétaire et une projection financière présentant un important déficit, la Municipalité a rencontré une délégation du Comité de la société du Carnaval de Sainte-Croix le mercredi 8 novembre 2023 pour lui faire part de ses inquiétudes et de ses attentes quant à la suite envisagée pour cette manifestation.»

Que s’est-il passé concrètement? «Nous étions arrivés à un stade où nous nous sommes rendu compte que les conditions-cadres pour la tenue de l’édition 2024 n’étaient pas remplies, détaille Cédric Roten, syndic de la commune. Il n’y avait pas de tenue budgétaire, certaines factures n’étaient toujours pas payées. Il fallait un recadrage pour que cette manifestation survive. Ça a toujours été notre priorité.»

Prendre ses responsabilités

Car si elle est évidemment un partenaire important, voire le plus important de la manifestation, la Commune n’est pas représentée au comité du Carnaval. «Nous avons toujours dit ce que nous observions, mais il fallait ensuite que l’assemblée prenne ses responsabilités, indique le syndic. Je suis très heureux de voir que cela a été fait lors de l’assemblée extraordinaire du 16 novembre. L’esprit était constructif et tout le monde voulait trouver une solution.»

Cette solution se découpe en deux axes principaux. Une restructuration de la gouvernance de la société du Carnaval de Sainte-Croix et donc des changements au comité, qui est désormais sous la présidence de Lucien Perrier membre actif de la manifestation depuis 2018. Aussi, un groupe de coordination, également appelé comité de soutien, a été mis sur pied. «C’est un groupe qui sera composé d’anciens membres du Carnaval, précise Lucien Perrier. Ils seront là pour nous faire profiter de leur expérience et nous aider à organiser cette édition 2024.

C’est que cette édition est primordiale pour la société. Après des années de mauvaise gestion, les caisses sont vides. Le Carnaval repart dans cette aventure avec 0 franc. «Nous espérons que cette édition 2024 sera festive, qu’elle permettra d’engranger quelques bénéfices, afin de monter une édition 2025 sur des bases solides», affirme Cédric Roten.

Sans argent, la cuvée 2024 du Carnaval devra quand même être repensée. «Le budget actuel pour la manifestation est défini, il reste cependant encore quelques détails à peaufiner. Mais il est clair qu’il s’agira d’une plus petite édition, soulève Lucien Perrier. Cela permettra naturellement de diminuer les coûts. Mais nous souhaitons aussi garder des éléments forts de la manifestation, comme le concert des Guggen ou le bal des enfants.» Et le syndic de Sainte-Croix de compléter: «Ce sera une édition différente, c’est sûr, mais une édition qui sera tout aussi bonne. Monter une grande tente représentait un trop gros risque financier, alors la manifestation se déroulera dans le centre sportif. Ce sera aussi l’occasion pour l’événement de se rapprocher un peu plus de la population locale.»

Une édition raisonnable?

Mais, à 80 jours du début de la fête était-ce bien raisonnable de maintenir la manifestation plutôt que de la repousser. «C’est une question qu’on s’est posée, indique le nouveau président. Nous avons de bonnes solutions et une vraie volonté de nous soutenir de la part de nos partenaires. L’entraide de la Commune est très précieuse à ce titre, et nous permet de maintenir cette édition 2024.» La possibilité d’une annulation a en effet été vite balayée, assure Cédric Roten. «Tout de suite, tout le monde a été prêt à faire deux fois plus pour que le Carnaval ait lieu. C’est une manifestation trop importante pour la commune. Cette édition sera le point de départ pour la suite du Carnaval.»

Reste une question: comment s’assurer que les problèmes du passé ne reviennent pas hanter la société à l’avenir. «Nous allons évidemment être très regardants sur les dépenses, indique Lucien Perrier. Les comptes seront scrutés pour garantir des finances saines. Il y avait aussi un manque de communication dans la société. C’est un point auquel nous sommes attentifs et que nous n’allons pas négliger.»


Infos pratiques

Carnaval de Sainte-Croix: Les 9, 10 et 11 février 2024.

Le Carnaval cherche toujours des sponsors et des bénévoles. Les personnes et entreprises intéressées peuvent s’adresser à l’adresse: presidence@carnaval.ch.

Massimo Greco