Logo

Les Gryffons reviennent plus affamés

6 septembre 2019 | Edition N°2576

Le championnat de LNA reprend demain (15h), avec la réception de Nyon aux Vuagères, pour l’entente Neuchâtel/Yverdon.

«On dit qu’il vaut mieux affronter les grosses équipes en début de championnat plutôt qu’une fois lancées. J’espère que l’adage se vérifiera.» Président du RC Yverdon, Vincent Piguet est impatient de voir la nouvelle équipe des Gryffons en découdre, demain, avec Nyon. C’est que les hommes de l’entente valdo-neuchâteloise se sont sérieusement préparés pour la reprise, notamment en recevant Vesoul (F) en stage.

Les Gryffons ont carrément les crocs. En témoignent les discussions de fin de saison dernière, après des semaines difficiles, suite au décès d’un élément de la «deux» et à un maintien en LNA finalement obtenu sur le terrain. «Hormis deux arrêts, tous les joueurs rencontrés ont émis le souhait de continuer à jouer au plus haut niveau», se réjouit Xavier Dobbelaere.

Celui-ci est devenu entraîneur principal après l’arrêt du Neuchâtelois Gilles Cerede, dont il était l’adjoint. Le Français affilié au RCY sera secondé par un éléments qui vient de mettre un terme à sa carrière de joueur, Etienne Sornay.

Contingent renforcé

L’effectif des deux équipes des Gryffons (la LNA et la réserve, qui évolue dans le championnat dédié, l’Excellence A) a été renforcé par la promotion de quelques jeunes, dont l’Yverdonnois Alexandre Rodriguez (il devrait y avoir quatre autres juniors du RCY la saison suivante), et par le recrutement de huit joueurs français. La liste compte ainsi une cinquantaine de noms, dont un noyau dur de quarante hommes.

L’état d’esprit d’abord

«On est allés chercher, en Fédérale 2 et 3 essentiellement, des joueurs à des postes clés pour nous. Soit un pilier et un talonneur, un 3e ligne centre, un 9, un 12, ainsi qu’un buteur, pour faire la différence sur les pénalités dans les matches serrés», énumère le coach, qui a activé son réseau pour convaincre tout ce petit monde de le rejoindre: «Ce sont des hommes que je connais pour les avoir eu en club ou en sélection.» Et Vincent Piguet d’ajouter que les recrues ont été sélectionnées sur des critères d’état d’esprit avant tout, afin que celles-ci s’intègrent bien dans le groupe.

Cette année encore, Xavier Dobbelaere préconisera un jeu en mouvement. L’équipe s’entraînera en alternance à Yverdon-les-Bains et Neuchâtel, alors qu’elle disputera ses matches aux Vuagères et à Colombier. Classés 6es au printemps dernier, les Gryffons veulent progresser. Cela signifie au moins terminer 5es. «Et même dans les quatre premiers, pour participer aux demi-finales. On a validé notre maintien au terme de notre première saison en LNA, à présent on veut voir plus haut.»

Pour cela, l’équipe travaille à améliorer son jeu offensif, à marquer plus régulièrement. Nyon et Avusy, deux adversaires qui se déplaceront chez les Gryffons en cette entame d’exercice, sont prévenus: les Yverdonno-Neuchâtelois ont de l’appétit.

Manuel Gremion