Logo

Les Nord-Vaudois ont su faire face à la concurrence

3 décembre 2019 | Edition N°2637

Malgré un niveau plus relevé qu’à l’accoutumée, les régionaux ont trusté les podiums élite, lors du traditionnel tournoi organisé par le Badminton Club Yverdon, durant le week-end.

Rarement le niveau de jeu n’avait atteint de tels sommets lors du tournoi annuel du BCY. Avec en ligne de mire les qualifications pour les Championnats de Suisse élite, qui se joueront dans ce même centre d’Yverdon-les-Bains en janvier prochain, plusieurs badistes chevronnés se sont rendus dans la Cité thermale pour s’accoutumer à la salle et engranger des points cruciaux dans l’optique de décrocher un statut de tête de série. Pas de quoi impressionner les joueurs du cru pour autant.

Bernetti a frisé le code

Thibault Bernetti était certainement un des joueurs les plus attendus, lui qui évolue désormais avec l’équipe fanion du BC Yverdon, en LNA. Le jeune homme a pourtant frisé un bilan cauchemardesque. Malchanceux au tirage au sort, l’Yverdonnois s’est cassé les dents dès les poules face au futur vainqueur en simple hommes série 1, le Bâlois Cedric Nyffenegger.

En double mixte, le duo qu’il composait avec sa partenaire de club Julie Franconville est passé par tous les états d’âme. Tous deux se sont d’emblée fait surprendre par l’Urbigène Lucie Amiguet associée pour la première fois au Neuchâtelois Loris Pierrehumbert. Après cette défaite, les badistes du BCY, dos au mur, devaient alors impérativement remporter leur dernier match pour s’extirper de la phase de groupes. Face à deux joueurs de l’effectif de LNA de La Chaux-de-Fonds, les régionaux sont passés à deux doigts de la sortie de route. Ils ont finalement évité une élimination précoce grâce à une victoire au bout du suspense, sauvant tout de même deux volants de match. «Ça aurait constitué une immense désillusion de se faire sortir d’entrée dans chaque catégorie», reconnaissait Thibault Bernetti, soulagé.

Une fois l’obstacle franchi, lui et Julie Franconville sont progressivement montés en puissance et ont finalement été sacrés à domicile. Ils ont notamment pris leur revanche en finale, en dominant la paire composée de Lucie Amiguet et de Loris Pierrehumbert.

Bon pour le moral

Julie Franconville ne s’est pas contentée de ce succès. Elle a également brillamment remporté le double dames avec la Lausannoise Caroline Racloz. «C’est compliqué pour moi en interclubs et lors des tournois internationaux ces temps. Ça me fait du bien de retrouver la gagne», a-t-elle apprécié, à deux semaines des Championnats de Suisse juniors.

Cloé Brand crée la surprise

Du côté du simple dames, Cloé Brand s’est adjugée l’or au terme d’un tournoi particulier. La favorite de la compétition s’est blessée et a offert une voie royale à la talentueuse Nord-Vaudoise, qui ne s’est pas fait prier pour sauter sur l’occasion.

En simple hommes, le meilleur résultat régional est venu de la raquette de Christophe Debétaz, qui a terminé sur la deuxième marche du podium. Lors de la finale, il lui a manqué un peu de jus, mais l’Yverdonnois a tout de même régalé le public de points somptueux. Handicapé par des crampes, il a été défait 21-13 26-24, après avoir pourtant mené 19-13 lors de la deuxième manche. «J’ai sûrement payé les matches difficiles que j’ai pu jouer dans les différentes catégories, mais je suis satisfait du week-end», glissait-il, lui qui a également signé une 3e place en double hommes associé à Valentin Baula, également joueur du BCY.

Florian Charlet