Logo

Les radars vont flasher fort!

10 octobre 2019

Les amendes devraient rapporter 1,4 million de francs, dont 900 000 francs juste pour les excès de vitesse.

Le budget 2020 de l’association intercommunale Police Nord vaudois(PNV) a été adopté le 6 août. Il a été accepté à l’unanimité. Celui-ci prévoit 13 425 580 francs de charges et des recettes à hauteur de 1 724 000 francs, en augmentation de 76,8%. Le montant que les communes membres devront se répartir est donc de 11 701 580 francs, en baisse de 1,3%.

Ce budget présente une hausse de 4,6% des charges, soit 589 440 francs. Ceci est dû aux augmentations statutaires et promotionnelles du personnel. Aucun poste supplémentaire n’est prévu. Les revenus sont quant à eux en hausse de 4,59%, soit un total de 13 425 580 francs. Les amendes participent à hauteur de 1,4 million à ce résultat et les facturations de service à des tiers 270 000 francs. Ce montant a pratiquement doublé par rapport à 2018, où il s’élevait à 146 000 francs.

Dans le détail, le niveau de recettes est calculé en fonction de l’organisation de la nouvelle unité territoriale 4, dont l’augmentation des forces dédiées à la surveillance du trafic permet une action continue dans le temps. De plus, l’activité répressive est désormais spécifiquement liée à une analyse préalable des secteurs où des dépassements de vitesse fréquents ou importants sont relevés. Ainsi, l’augmentation des recettes des radars est chiffrée à 500 00 francs par rapport au budget 2019, passant ainsi de 400 000 francs à 900 000 francs. Quant aux amendes d’ordre, le montant a été majoré de 200 000 francs pour atteindre 500 000 francs.

Des charges en hausse

Parmi les dépenses, l’achat de matériel prévoit 24 600 francs d’augmentation, passant de 49 400 francs à 74 000 francs. Il provient de la nécessité d’acquérir un radar préventif supplémentaire pour répondre aux besoins des communes partenaires. Il est en effet prévu que chaque village membre ait le sien. Cette hausse couvre aussi l’acquisition de caméras supplémentaires dans les locaux de Police Nord vaudois, afin de contrôler les détenus et les locaux d’audition.

Rappelons que Police Nord Vaudois est une association de communes regroupant onze villages et villes. Chacun contribue à la couverture des charges en fontion de son point d’impôts pour les petites communes, ou en fonction de sa population pondérée. La Cité du fer et Orbe sont les deux cités qui paient le plus, soit 9 712 180 francs pour la première et 1 673 800 francs pour Orbe. Puis les communes membres, soit Chamblon payera 40 100 francs, Cheseaux-Noréaz 65 500 francs, Ependes 18 700 francs, Mathod 34 300 francs, Montcherand 31 700 francs, Pomy 53 200 francs, Suchy 34 300 francs, Suscévaz 11 800 francs et Treycovagnes 25 900 francs. Notons que la ville d’Yverdon-les-Bains met à dispisition son service des ressources humaines pour la gestion du personnel PNV, sans contrepartie financière. Mais elle facture les autres prestations, soit la centrale-réception, les véhicules et garage, la gestion des amendes, celles de l’informatique, des contentieux et la comptabilité, soit un montant de 905 300 francs.

La décision du Conseil intercommunal, qui a validé le budget début août, doit faire l’objet d’une publication dans la Feuille des avis officiels. Elle peut faire l’objet d’un référendum dans les dix jours qui suivent sa publication.

Dominique Suter