Logo

Leurs fromages sont olympiques

12 février 2014

C’est d’Yverdon, de l’entreprise Margot Fromages S.A, que viennent les fondues, raclettes et autres délices fromagers consommés à la Maison Suisse de Sotchi. Une belle opportunité pour la structure présente en Russie depuis près de vingt ans.

Gilles (à g.) et Anthony Margot, ici dans leur cave yverdonnoise d’une capacité de 18 000 meules, représentent le terroir nord-vaudois à Sotchi.

Gilles (à g.) et Anthony Margot, ici dans leur cave yverdonnoise d’une capacité de 18 000 meules, représentent le terroir nord-vaudois à Sotchi.

Vitrine de notre pays sur le site de Sotchi, la Maison Suisse offre une belle carte de visite à une société régionale. En effet, c’est avec les fondues de Margot Fromages S.A que sont fêtées les médailles olympiques. L’entreprise familiale ayant le privilège rare d’être agréée au pays des tsars, Switzerland Cheese Marketing, l’organisation fromagère faîtière, a tout naturellement pensé à elle pour mettre en avant les produits issus du savoir-faire helvétique lors de l’événement sportif international. Le dernier camion contenant de la marchandise à destination du site bordant la Mer Noire est parti la semaine dernière, mais les caquelons, dont 100 exemplaires ont été offerts par l’Interprofession du Gruyère, sont en Russie depuis l’été dernier.

«Au total, je pense que nous allons vendre près de deux tonnes de fromages, surtout sous forme de raclettes et de fondues prêtes à l’emploi», prévoit Anthony Margot, administrateur de l’entreprise avec son frère Gilles. Bien que peu conséquente au regard des 300 tonnes annuelles de denrées fromagères écoulées aujourd’hui en Russie par la firme yverdonnoise, cette opération la positionne dans une région à fort potentiel. «Des stations de ski ont été créées de toutes pièces pour les Jeux olympiques et nous y vendons nos produits», relève Anthony Margot. De quoi ouvrir encore un peu plus la porte du marché russe dans laquelle l’entreprise familiale s’est engouffrée voilà près de vingt ans.

«Nous nous y sommes introduits avec l’aide d’une relation. C’est un marché très difficile et un travail de longue haleine», précise l’administrateur. Chaque année, il se rend à plusieurs reprises en Russie (à Moscou, Saint-Pétersbourg, mais aussi, plus récemment, dans la ville sibérienne de Krasnoïarsk) pour y faire connaître les produits qu’il commercialise. «J’explique ce qu’est un fromage aux vendeurs locaux, pourquoi cela a cette odeur et cette composition », indique Anthony Margot. A l’avenir, l’entreprise veut renforcer sa présence en Russie et toucher les pays émergents, comme la Chine et le Brésil. Switzerland Cheese Marketing, satisfaite des retours récoltés jusqu’ici à Sotchi, aimerait d’ailleurs pouvoir compter sur Margot Fromages S.A aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

 

Cornu aussi présent

L’entreprise familiale Cornu S.A., de Champagne, qui exporte ses produits en Russie depuis une quinzaine d’années, a choisi la voie du sponsoring pour assurer sa présence à Sotchi. Les biathlètes Aita et Selina Gasparin, mais aussi l’athlète de ski-cross Jorinde Müller et le skieur Ramon Zenhäusern, sont associés à la société nord-vaudoise spécialisée dans les poduits de boulangerie.

Ludovic Pillonel