Logo

L’Exécutif mouille le maillot pour sa piscine

5 juin 2019 | Edition N°2512

Orbe – La Cité aux deux poissons a officiellement inauguré ses nouveaux bassins en inox, son toboggan à trois pistes et sa pataugeoire hier matin. Le site sera ouvert au public dès samedi.

Un syndic en peignoir pour prononcer un discours officiel, impensable? Pas à Orbe. Chose promise, chose due, le syndic Henri Germond a prouvé hier matin qu’il tient parole: «Il y a longtemps, j’avais dit: Le jour où on inaugure la piscine, je veux être le premier sur le toboggan! Il semblerait que ça ne soit pas possible, mais ce n’est pas si grave, j’irai aux trois mètres. Même si ça fait quarante-cinq ans que je n’y suis pas allé, j’irai!»

Mais avant de s’afficher en maillot de bain, l’édile a pris quelques instants pour la partie officielle. «Le lifting de cette vénérable installation inaugurée en 1961 est un bon signe. Il est révélateur d’une commune qui bâtit, qui rénove et qui s’équipe pour répondre aux besoins d’une population qui, avec les projets immobiliers au sud de la ville, va être en constante augmentation, souligne-t-il. C’est aussi un signe révélateur d’une municipalité qui nage tantôt à contre-courant – ou en brasse-coulée diront les mauvaises langues – tantôt la tête sous l’eau, bien qu’elle n’entende pas boire la tasse. Elle a une forte envie de se battre avec dynamisme, courage et volonté pour offrir le meilleur aux Urbigènes.»

Le lifting des infrastructures a sollicité huit mois de travaux. Si l’ouverture au public aura bien lieu samedi, cela n’aura pas été sans verser quelques gouttes de sueur. «Quand on a creusé pour mettre un canal de vidange, on est tombés sur de la pierre. Pourtant, sur les plans, il ne devait pas y en avoir. On a dû faire venir une machine spéciale durant une semaine pour briser la roche», relève notamment Markus Gutknecht, directeur de l’entreprise Jenzer et partenaires AG. Pour rattraper le retard lié aux imprévus, les ouvriers ont opté pour du gazon en rouleau.

Bien que la pataugeoire de 70 m2, dotée d’une multitude de jeux, ne soit pas encore terminée aujourd’hui, Markus Gutknecht a promis qu’elle serait opérationnelle samedi, sauf pour l’ombrage: «L’an prochain, on viendra mettre de la couleur dans le bassin des enfants. Finalement, il n’y aura qu’une petite partie de terrain qui ne sera pas accessible avant cinq semaines.»

Un îlot sacré

Quant aux bassins de la grande piscine, ils sont désormais en inox, y compris les deux plongeoirs. «C’est sûr que cela coûte plus cher mais on a calculé que si on mettait un revêtement en matière synthétique, on devrait investir plus de 300 000 francs d’ici vingt ans, alors que l’inox a une durée de vie de cinquante ans!», explique Jean-Marc Ducotterd, chef du service Patrimoine et Développement durable. Le projet global a coûté 4,2 millions de francs et, a priori, le budget a été respecté. à noter que le prix de l’entrée ne sera pas impacté par les rénovations du site cette année. Mais en 2020, le tarif des abonnements saisonniers sera augmenté d’une vingtaine de francs. «On aurait peut-être pu économiser en supprimant l’îlot central, mais il est dans le cœur des Urbigènes, qui ont vécu des moments inoubliables sur ces bancs», sourit-il.

Après la partie officielle devant les autorités, les riverains et les employés communaux, le syndic Henri Germond est monté sur le plongeoir des trois mètres.

Le syndic a ensuite baptisé la piscine rénovée en se jetant à l’eau, poussant un long cri avant le grand plouf. © Michel Duperrex

Testé et approuvé par Henri Germond.  © Michel Duperrex

 


100 tonnes d’acier inoxydable ont été commandées pour façonner les deux grands bassins urbigènes.

350 m3 de terre polluée ont été évacués durant le chantier. Il s’agit des conséquences de la décharge qui avait été installée à l’époque en amont du site.

1500 m3 de gravier ont été acheminés à la piscine pour embellir les bords du toboggan et surélever les nouveaux bassins de cinquante centimètres.


Les piscines du coin

Les infrastructures en plein air d’Yverdon-les-Bains, de Vallorbe et de Sainte-Croix sont déjà ouvertes. La piscine de la Cité thermale fermera ses portes le 8 septembre et celles de Vallorbe le 1er septembre. Sainte-Croix clôturera sa saison fin août.

Le bassin du camping de Romainmôtier-Envy sera, quant à lui, ouvert dès le 29 juin et jusqu’au 25 août.  C. Md

Christelle Maillard