Logo

L’exil réussi des hockeyeurs Nord-Vaudois à Morges

2 novembre 2012

Hockey – 1re ligue – Il y aura une atmosphère de derby dans l’air demain à Yverdon, avec la venue de Forward Morges, où évoluent plusieurs ex du HCY, dont les «locaux» Jonas Curty et Léonard von Allmen. Rencontre.

A Morges aussi, Jonas Curty (à g.) et Léonard von Allmen sont «cul et chemise».

L’un est Urbigène, l’autre Tapa-Sabllia. Formés au HC Yverdon, club avec lequel ils évoluaient la saison passée, les deux inséparables défendent désormais les couleurs de Forward Morges. Une équipe qui pointe actuellement à la deuxième place d’un classement particulièrement serré. A l’heure de venir affronter Yverdon demain (18h) à l’occasion de la dernière journée du premier tour, Jonas Curty et Léonard von Allmen racontent leur exil réussi.

La Région: Comment se passe votre aventure morgienne?

Jonas Curty: Tout va vraiment bien. On a une belle ambiance d’équipe, un bon amalgame entre jeunes et vieux. Tout le monde a toujours envie de gagner, même à l’entraînement.

Léonard von Allmen: C’est ça le plus fou! Les anciens sont ceux qui tirent le plus le groupe, à l’image de Grégory Thuillard. On n’a pas d’autre choix que de suivre!

Pour quelles raisons avez-vous quitté le HCY au terme de la saison dernière?

JC: Pour ma part, je n’ai pas eu le choix. Yverdon ne voulait plus me garder. J’ai alors appelé Laurent Perroton, que j’avais déjà eu comme coach en juniors à Lausanne. J’avais le sentiment de ne pas avoir encore accompli tout ce que je voulais avec lui.

LvA: Pour ma part, j’avais déjà eu des contacts à Noël dernier. On n’était pas tout à fait sur la même longueur d’onde à Yverdon. En choisissant Morges, on savait à quoi s’attendre avec Laurent Perroton, qu’on connaît Jonas et moi. Et on avait envie de jouer ensemble.

JC: En plus, Morges construisait une belle équipe.

Qu’y a-t-il de différent entre le Forward de cette année et le HCY de l’an passé?

JC: Il n’y a jamais de baisse d’intensité cette saison. Tout le monde se bat pour atteindre les objectifs fixés.

LvA: Aucune place n’est laissée au hasard, les choses sont plus sérieuses. Si l’ambiance était excellente, on était certainement un peu trop de jeunes ensemble à Yverdon la saison passée.

Quel est votre statut à Morges?

LvA: On tourne à quatre lignes et toutes ont le même temps de glace à cinq contre cinq. Il faut se battre pour gagner les places sur les situations spéciales. Notre statut? C’est notre première saison là-bas. On a tout à prouver.

Quelles ambitions le club affiche-t-il?

LvA: L’objectif est de terminer parmi les six meilleurs pour disputer le masterround. L’équipe a été en demi-finale la saison dernière. Je pense qu’on se doit de faire aussi bien.

Le championnat paraît plus disputé cette année…

JC: Il est même plus relevé, on n’a pas eu le moindre match facile, même contre Bulle, qui s’est bien renforcé.

LvA: La promotion de Martigny a clairement rouvert le championnat. Plusieurs équipes ont fait un super début de championnat, même certaines qui étaient moins attendues. Tout le monde est là!

Que vous inspire la situation actuelle du HC Yverdon?

JC: Il y a beaucoup de nouveaux joueurs et reconstruire une défense ne se fait pas du jour au lendemain. Mais il y a un sacré potentiel en attaque, ça va tourner.

LvA: Si le HCY arrive à trouver les solutions, ce ne sera pas une petite équipe. Je ne pense pas qu’ils feront deux fois de suite un si mauvais tour.

A quel genre de match vous attendez-vous demain?

LvA: De par la rivalité entre les deux clubs, ça va être très engagé. On a déjà pu le voir en amical.

JC: On ne va en tout cas par prendre Yverdon à la légère.

LvA: On se concentrera sur notre boulot, c’est un bon défi pour nous, car jusque-là, on a connu plus de difficultés contre les équipes de bas de classement. On doit être plus constants.

JC: La forme va crescendo. On doit arriver à plein régime pour ce mois de novembre.

 

Aux bons souvenirs de Merz, Dériaz, etc.

L’effectif de Forward Morges est composé d’une pléiade de joueurs ayant patiné à Yverdon plus ou moins récemment et qui font la pluie et le beau temps avec les Bulldogs. C’est notamment le cas de Mathieu Rochat, reconverti en attaquant avec succès: six buts cette saison! Attention aussi aux inévitables Merz, Dériaz, Stastny, etc.

 

Un nouveau défenseur à Yverdon

Bonne nouvelle, le HC Yverdon a engagé le défenseur Ronny Müller, transféré de Bulle. De plus, le HCY pourra compter sur la présence de Reidick ce week-end. Guillaume Rochat est de retour de l’infirmerie, tandis que Bryan Berthoud et Julien Christinaz, touchés le week-end passés, seront opérationnels.

Résultats de la semaine: Villars – Bulle 6-5 tab; St-Imier – Star Lausanne 7-3.

Manuel Gremion