Logo

L’UC Yverdon subit la loi du leader

18 octobre 2016 | Edition N°1851

Unihockey – 3e ligue messieurs – Dans le choc au sommet contre Laupen, les locaux ont été impuissants. Mais l’important est ailleurs pour les hommes d’Yvan Cuennet.

Malgré la défaite, les hommes d’Yvan Cuennet (ici Nathan Rais, de face, et Steven Birrer) n’ont pas démérité et ont fait preuve de solidarité. ©Champi

Malgré la défaite, les hommes d’Yvan Cuennet (ici Nathan Rais, de face, et Steven Birrer) n’ont pas démérité et ont fait preuve de solidarité.

Et 1, et 2, et 3-0 ! L’UC Yverdon n’a pas résisté longtemps dans le duel qui l’opposait à Laupen, leader du championnat, avant-hier aux Isles. Prise de vitesse d’entrée par les Bernois, la troupe d’Yvan Cuennet s’est déjà retrouvée dos au mur à la moitié du premier tiers-temps.

Même si les Nord-Vaudois ont livré un jeu de qualité dans les périodes suivantes, ils n’ont cessé de courir après le score. Plus forts dans les duels, les coriaces Alémaniques n’ont laissé aucun espace aux joueurs yverdonnois. Au final, l’addition s’est révélée lourde pour les locaux (6-1).

Malgré l’épilogue de la partie,le coach yverdonnois Yvan Cuennet préférait retenir le positif de cette rencontre. «Je n’ai pas de regrets, lâchait-il à l’issue du match. Ce n’est pas un échec, mais un résultat. Nous devons être capables de jouer plus vite et plus fort à l’entraînement pour être à la hauteur dans ce genre de matches.»

Un portier adverse en feu

En effet, il faudra encore du travail pour trouver la solution face à des formations comme celle de Laupen. Grâce, notamment, à leur solide portier Massimo Righetti, qui a repoussé un à un les tirs de Nicolas Karlen ou de Robin Michel, les visiteurs ont évolué un cran en-dessus hier.

Après la mauvaise entame de match, Yvan Cuennet a bien tenté de redresser le tir. En vain. «J’ai changé de système à la fin du premier tiers pour trouver la faille, racontait-il. Mais c’était difficile de revenir.»

Retenir le positif

Malgré la défaite, les Yverdonnois ont pourtant démontré qu’ils possèdent un bon fond de jeu. Pour le mentor de l’UCY, tout est désormais question de temps. «Si le développement des joueurs est aussi rapide que l’année passée, alors la saison sera réussie», affirmait-il.

L’UC Yverdon aura l’occasion de redorer son blason avec les déplacements à ses prochaines échéances, face à Viège à la fin du mois et en recevant Aergera Giffers début novembre.

Les dames battues sur le fil par Trimbach

Pour sa première rencontre à domicile de la saison, l’UC Yverdon féminin (1L) s’est incliné en prolongation face au leader Trimbach (4-3).

Dans un match riche en rebondissements,les Bernoises ont ouvert le score contre le cours du jeu (24e), avant de doubler la mise cinq minutes plus tard. Un doublé de l’Yverdonnoise Bise (31e et 35e) a permis aux locales de recoller au score. En troisième période, Rouge a même donné l’avantage à ses couleurs (50e). Trimbach est parvenu à égaliser en toute fin de match, puis a inscrit le but de la victoire après trois minutes de prolongation.

Rageant !

Yverdon – Laupen 1-6 (0-3 0-0 1-3)

Buts : 4e et 5e Stettler 0-2 ; 10e Fontana 0-3 ; 49e Brönimann 0-4 ; 51e Stettler 0-5 ; 52e R.Karlen 1-5 ; 59e Schor 1-6.

Yverdon : Jaquenod, Jaccard ; Birrer, Bourgnon, N. Karlen, R. Karlen, Kissling, Martignier,Mayerat, Pugin, Sandoz, Walther ; Michel, A. Pattoni, G. Pattoni, Horn, Rais, Tschanz, B.Wolfer, D. Wolfer. Entraîneur : Yvan Cuennet.

Laupen : Righetti ; Aeschlimann, N. Binggeli, S. Binggeli, Brönimann, Fontana, Gutknecht,Häfliger, Marchon, Marti, Müller, Scheidegger, Schor, Zurbriggen, Pellet, Stettler. Entraîneur-joueur : Sacha Stettler.

Notes : Salle des Isles, 30 spectateurs. Arbitrage de Raphael Zurbriggen et Adrian Chuard. Pénalités : 1×2’ contre Yverdon ; 1×2’ contre Laupen.

Rédaction