Logo

L’UCY écrit un peu plus l’histoire

11 février 2020 | Edition N°2681

Malgré une défaite dimanche contre Lejon Zäziwil, les Yverdonnoises sont devenues les premières Romandes à accéder aux play-off au deuxième échelon national.

Deux ans après avoir été les premières «Welsches» à atteindre la LNB, les joueuses de l’UC Yverdon ont écrit un peu plus l’histoire de l’unihockey romand en décrochant une place en play-off. Une première à ce niveau. La «une» du club de la Cité thermale (7e) y affrontera Lejon Zäziwil (2e), un adversaire qui lui a infligé une lourde défaite (9-2), dimanche en terre bernoise.

«Disputer les play-off constituait l’objectif de la saison. C’est la cerise sur le gâteau, et tout est possible, lance l’entraîneur yverdonnois Nicolas Richard. Nous nous sommes certes inclinés contre une formation en top forme, dimanche, avec un premier bloc très fort, constitué d’anciennes joueuses de LNA. Mais nous avions remporté le match aller.»

Sans Jubin, Demierre et Houriet

Menées 3-0 après trois minutes de jeu, les Yverdonnoises devront veiller à ne pas se faire avoir d’entrée de jeu lors de la double confrontation de ce week-end. «Il faudra que toutes les pièces du puzzle s’assemblent directement, image le technicien. Cela va être dur, mais nous allons tout faire pour gêner nos adversaires.»

L’UCY devra en outre se passer des attaquantes Mylène Jubin, Carine Demierre et Margaux Houriet, les double licenciées n’ayant pas le droit de prendre part aux play-off avec leur second club. Les Nord-Vaudoises pourront en revanche compter sur le renfort de quelques joueuses des M21 et sur la présence de la Suédoise Josefin Jönsson. L’attaquante, alignée ponctuellement avec l’UCY, fera en effet le voyage depuis son pays natal pour l’occasion.

Les filles de Nicolas Richard commenceront à l’extérieur, samedi, avant d’accueillir les Bernoises à la salle des Isles, à Yverdon-les-Bains, le lendemain à 19h. Si les deux équipes devaient remporter chacune un match, une rencontre supplémentaire aurait lieu le week-end suivant à Konolfingen. Une victoire finale des Yverdonnoises leur permettrait d’accéder aux demi-finales, tandis qu’une défaite mettrait un terme à leur saison.

Muriel Ambühl